Isaac Delusion enflamme le Rocher de Palmer.

Ce jeudi 2 février, le célèbre groupe français d’electro-pop Isaac Delusion étaient présent sur la scène du Rocher de Palmer de Cenon. Accompagnés de Faroe pour leur première partie, ils ont su mettre le feu au Rocher, et nous y étions.

 

Cette magnifique soirée a débuté avec une première partie des plus surprenantes. C’est en effet Faroe, Corentin Olliver de son vrai nom, qui est arrivé devant sa machine, timide au premier abord mais plus vraiment après quelques minutes de show. Sa réputation n’est plus à faire dans le milieu de l’electro. En effet il officie déjà dans deux groupes, Concrete Knives et Samba de la Muerte et a déployé ses ailes il y a quelques temps pour se lancer parallèlement en solo. Sa musique électro, posée et furieuse à la fois, sa voix puissante mais tout aussi douce nous transporte dans un univers mystique. Il nous interprète durant son court temps de show ses morceaux les plus connus tels que “A Lot Better Now” ou “With No Lights“. C’est un beau début de concert qu’il nous a offert.

Après cette première partie des plus mystique, monte sur scène sur une intro folle le groupe Isaac Delusion, composé de Bastien et Jules aux claviers et à la guitare, de Cédric à la batterie, de Loïc au chant et à la guitare et de Nicolas à la basse. Le son nous transporte dès les premières notes, nous ne pouvions pas nous empêcher de danser sur les rythmes effrénés. Ce sera d’ailleurs le cas sur toutes les chansons du concert, une ambiance magique régnant dans la salle.

Le groupe nous a offert ses morceaux les plus connus tels que “She Pretends”, “Midnight Sun” ou “Isabella”. Ils nous ont aussi glissé dans la setlist “Cajun”, dont les paroles sont en français. Et par joie quelques uns de mes morceaux préférés: “Distance”, “How Much” et “Black Widow”. Nous avons pu aussi avoir la chance, au final, d’entendre “The Sinner”, “Luck and Mercy”, “Early Morning”, “Take the Crown”, “The Child You Were” et “Voyager”.

Le groupe se déchaine sur cette setlist plus que parfaite jusqu’à terminer le concert sur “Distance”. Ils remonteront par la suite sur scène pour un rappel d’une chanson, un morceau que le chanteur Loïc a écrit pour son fils, “Mother Shelter”. Ils quittent les lumières sous un tonnerre d’applaudissement et de cris de joie. 

 

C’était, pour moi, la deuxième fois que je voyais Isaac Delusion en concert. Et j’espère de tout mon cœur pouvoir les revoir dans un futur proche. Nous les remercions pour ce concert, nous remercions aussi Faroe pour son incroyable show. Nous ne pouvions rêver mieux pour commencer ce mois de Février.

 

Site officiel de Faroe

Site officiel d’Isaac Delusion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*