3 jours au Mama Festival & Convention

Flo Sortelle
Me suivre

Flo Sortelle

Photographe de concerts et de spectacles en général. Plutôt électro, pop, rock et jazz.
Intérêt également pour la photographie d'architecture, le corporate, le reportage et l'événementiel : http://www.flosortelle.com
Flo Sortelle
Me suivre

Les derniers articles par Flo Sortelle (tout voir)

La semaine dernière Concertmag s’est rendu au Mama Festival & Convention, du 18 au 20 octobre.

Le Mama Festival, c’est plus de 120 concerts en 3 jours en plein Paris : La Cigale, La Boule Noire, Le Bus Palladium, Les 3 Baudets, Le Carmen…, des salles proches les unes des autres pour faciliter les découvertes. C’est également 3 jours de conférences (Mama Convention) destinées à un public de professionnels.

Nous avons donc fait le plein de concerts pour ces 3 jours.

 

1er jour

Excellente surprise avec cette première découverte : Laura Perrudin et sa harpe chromatique électrique au 3 Baudets.
Un univers très personnel et un savant mélange entre électro, jazz et pop. Elle chante, joue de la harpe et utilise laptop, pédales d’effet… c’est beau, original et envoûtant.

Son dernier album Poisons & Antidotes est sorti le 22/09/2017.

Ensuite, toujours aux 3 Baudets : The Mysterons.
Une autre ambiance plus rock et psychédélique pour ce groupe tout droit venu des Pays Bas qui a su se faire apprécier dès le début du concert si l’on en juge par les réactions du public.

 

2ème jour

Ce sera Dani au Lycée J.Decour pour commencer.
Dani vous la connaissez forcément, mannequin, actrice, muse de Gainsbourg, Daho, Daniel Darc à qui elle rendra d’ailleurs hommage pendant le concert…
Toute de rouge vêtue, elle est notamment accompagnée par Emilie Marsh à la guitare.
Une voix rauque de crooneuse, presque punk, Dani n’a pas perdu de son peps et se révèle touchante.

Puis concert rock et guitares de Laura Sauvage au 3 Baudets. Québécoise au fort tempérament, à la voix rauque et chaude, Laura Sauvage est le projet solo de Vivianne Roy, membre du groupe Les Hay Babies et auteure compositrice interprète.

 

3ème jour

Matt Bastard, l’ex leader de Skip The Use, a enflammé la Cigale pour ce début de soirée. 1 heure de concert où le ton est donné dès l’entrée en scène de ce rocker bête de scène, touchant et engagé. Il communique beaucoup avec le public et fera même monter un spectateur sur scène pour l’accompagner sur un titre. Bain de foule également pour Matt qui plonge dans le public, saute, court pour ne pas se faire rattraper par la sécurité et regagne ensuite la scène pour clore ce show tout en énergie.

DeLaurentis nous proposera ensuite les nouveaux titres de son futur EP au Lycée J.Decour et aussi sa belle reprise du thème de l’Exorciste “10 000 things” (Tubular bells).
Interprète auteure-compositrice et productrice, Cécile DeLaurentis fait partie de la génération des « bedroom producers” (synthétiseurs, piano, looper, contrôleurs…).
“Big part of a big sun” sortira le 17 novembre. A suivre car la dame a du talent !

Le dernier concert sera celui de Chapelier fou au Lycée J.Decour également mais dans la grande salle. Un concert étonnant mêlant instruments classiques (Chapelier fou est violoniste) et électro (ordinateurs, machines, joystick…). Des compositions instrumentales, modernes, classiques, musiques du monde. Un régal ! Son nouvel album “Muance” vient de sortir. A écouter.

 

Nous avons également assisté à la conférence de presse qui a clôturé cette 8ème édition.

Quelques chiffres à retenir :

  • Plus de 5 600 professionnels présents sur le site
  • 419 intervenants
  • 441 artistes programmés et plus de 180 concerts et showcases accessibles au public comme aux professionnels dans 16 salles et lieux atypiques
  • 582 accréditations médias délivrées (dont Concertmag 😉 )

Rendez-vous l’année prochaine, le Mama aura lieu les 17,18 et 19 octobre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*