Boulevard Des Airs à Neuville de Poitou (heures vagabondes)

Boulevard Des Airs à Neuville de Poitou (heures vagabondes)

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Dernier concert de ce festival itinérant, L’organisation des HEURES VAGABONDES a frappé fort avec le groupe à la mode, Boulevard des Airs.

Première énorme surprise qui se sentait au fil des heures qui passaient, le record de spectateurs détenu par Tri Yann a été pulvérisé avec environ 30 000 spectateurs sans compter ceux qui ont fait demi tour par dépit de ne pas arriver à temps ou s’est lassé des bouchons.

Le nez de l’organisation a fonctionné à plein régime sur ce coup là car il fallait sentir le bon moment pour inviter ce groupe pour clore le festival “les heures vagabondes”

 

Ce groupe a une musique véritablement éclectique avec diverses influences, de la pop à l’électronique, chantant en Anglais, Espagnol, Français biensur et quelques sonorités orientales.

 

Le groupe composé de 9 membres, huit garçons, 1 fille ; est jeune et démontre une énergie remarquable sur scène.

C’est donc pour présenter principalement leur 3ème album “Bruxelles” que le groupe monte sur scène avec Sylvain  pour commencer avec le titre “ce gamin là” et sera rejoint par Florent qui arrive avec sa guitare.

IMG_0005site IMG_0022site

Une fois le groupe installé, le déchainement de la foule sera rapide, la set-list proposée par le groupe sera propice à l’ambiance de rêve sur ce concert.

IMG_0034site IMG_0047site IMG_0070site

“Bruxelles”, le titre phare passant à la radio actuellement sera joué en milieu de concert pour augmenter encore un peu plus l’ambiance présente, il faut dire qu’une grosse partie du public connait les parole par coeur, mes oreilles s’en rappellent !!

IMG_0084site

Un moment sympa, c’est la fanfare proposée par le groupe, faisant retomber un peu l’ambiance mais qui démontre de nouveau le coté touche-à-tout du groupe malgré une lumière sombre qui fait qu’on aperçoit très peu les 9 membres du groupe. Dommage…

IMG_0103site

“emmène moi” , le 1er tube de cet album qui pour moi a vraiment propulsé la carrière du groupe déchainera définitivement la foule immense avant de vivre un moment d’émotion qui m’a fait hérissé le poil avec un solo de Mélissa qui malgré son rôle de saxophoniste dans le groupe nous a fait un aparté magnifique aux sonorités orientales-espagnoles qui restera un moment magique de ce concert.

IMG_0110site IMG_0220site

“Ce gamin là” sera de nouveau rejoué avec une version électro très sympa pour terminer avec un titre de 2011, “cielo ciego”

IMG_0125site IMG_0177site

Terminé ? nonn. Le groupe décide de faire accroupir l’immense foule et de s’assoir eux, proche du public, au bord de la scène pour interpréter “j’m’excuse pas” dans une version acoustique super sympa ou l’on voit véritablement l’osmose qui existe dans le groupe et l’ambiance amicale qui règne entre eux.

IMG_0273site IMG_0295site

C’est avec une émotion toute particulière que se termine ce concert et ce festival avec pour l’organisation le sentiment du devoir accompli, le sentiment de rendre la population départementale heureuse mais pour nous photographes, ce fût un moment extra, un concert extra avec 9 membres qui ont vraiment tout donné, avec un véritable échange envers son public et pour nous qui avons prit les petites routes pour obtenir un bol d’air dans cette actualité triste, ce soir cher(e)s lecteurs lectrices, nous avons véritablement pris un Boulevard (des) Airs.

IMG_0352site

2 commentaires

  1. J y étais avec mes enfants qui connaissent par coeur les chansons de BDA. C était un moment génial de communion, d échange. On en a pris plein les yeux, et surtout que ça fait du bien au moral une musique comme ça. Ils ont été généreux et merci à eux pour ça. Je pense en retour qu ils ne pensaient pas trouvé autant de monde au fin fond de notre Poitou-Charentes.. Un grand bravo à l organisation, Madame le Maire de neuville pour être fière.

Laisser un commentaire