11038472 813433972059436 3268529541120651364 n - DOLORES, la belle découverte

DOLORES, la belle découverte

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
f1a540705cb53d2c5ed88365d134a5c5?s=250&r=g&d=mm - DOLORES, la belle découverte
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

Il y a des fois, en tant que webmaster du site ou l’on vous présente des albums, des groupes, certains qu’on écoute, d’autres pas. Puis, un jour, on me fait découvrir ce groupe.

 

En écoutant ce groupe, je me dis “tiens, le nouveau TEXAS.

Eh bah non, raté, il s’agit bien d’une vraie découverte et d’une belle découverte, le groupe DOLORES.

Donc, vous l’aurez compris, il y a des sonorités type Texas mais c’est album au nom de “blackhole” est assez hétéroclite avec de multiples influences pop, jazz, blues, électro même digne de groupe comme Coldplay ou Pink Floyd sur certains titres.

 

Ce groupe est né en 2009, fruit d’une rencontre entre Florent Chambonneau (clavier), François Tailliez (guitare) et Aurore Place (chant).

Ils ont commencé avec un album de reprises des Beatles et s’embarquant dans des chansons années 60-70.

 

Sur cet album, les 8 titres sont complètement différents, avec diverses sonorités, divers messages à travers celui ci mais le tout donne un album très abouti, très cohérent.

 

D’origine Lilloise, ce groupe mérite en tout cas d’être écouté mais je pense aussi d’être vu sur scène tellement la richesse musicale de l’album mérite qu’on s’y attarde.

 

Je vous met en ligne le premier clip de l’album :

 

Un commentaire

  1. Pour les avoir vu plusieurs fois sur scène, c’est un régal

Laisser un commentaire