Duo méditerranéenne à Lencloitre

Duo méditerranéenne à Lencloitre

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

Grâce aux heures bleues de la Vienne, ce sont 2 artistes rêvées qui se produisent à Lencloitre : Chimene Badi et Julie Zenatti.

Avant de recevoir notre duo du soir, ce sont 5 personnes sous le nom de BEGOODIZ venant de Poitiers qui vont nous interpréter leur musique. Plutôt style années 1970, accompagnées d’une guitare, d’une contrebasse et d’une batterie, les 2 chanteuses nous envoient un bon rythme endiablé. Leur rythm’ n blues a beaucoup plu au public et c’est une bonne entrée en matière pour une bonne soirée.

Pas la peine de présenter ces artistes tant leur carrière respective est somptueuse. Julie Zenatti, née à Paris mais d’origine italienne et algérienne ; Chimène Badi née à Melun mais d’origine algérienne. Leur relation de la mer Méditerranée ne pouvait pas être autre. Qu’elles soient d’ici ou là bas, impossible de passer à côté de cet album qui sent le soleil et la diversité musicale, accompagné d’un titre passant beaucoup sur les ondes “Zina”.

Mélangeant titres de cet album ou chansons personnelles, Chimène Badi a déjà réussi à obtenir une standing ovation sur “Entre-nous”, un des titres qui a fait décoller sa carrière suivie de Julie Zenatti avec “Et si je m’en sors”.

C’est la 3ème fois que je vois Julie et pourtant, à chaque fois que ce petit bout de femme chante cette chanson, sa voix me transperce le corps pour me donner des frissons insoupçonnés. Cette voix si singulière, cristalline, c’est un pur bonheur.

Ce mélange de voix avec celle de Chimène, plus haute, plus puissante sur un titre comme “Au café des délices” donne ce mélange recherché magnifique.

Une autre version et reprise m’a beaucoup plu, celle de Mathieu Chedid avec “Je dis aime”.

Enfin, 2 nouveaux titres perso seront chantés comme “Là-haut” de Chimène Badi et “Les amis” de Julie Zenatti évoquant les souvenirs amicaux . Julie se servira des multiples téléphones portables pour faire un effet étoilé dans la salle au lieu de filmer le concert et ne pas en profiter.

L’album était déjà magnifique mais voir et écouter ces 2 superbes chanteuses était un véritable bonheur et je vous encourage vivement à suivre leurs dates et à aller les voir.

Laisser un commentaire