Emile Parisien a carte blanche au Paris Jazz Festival

Emile Parisien a carte blanche au Paris Jazz Festival

Flo Sortelle
Me suivre

Flo Sortelle

Photographe de concerts et de spectacles en général. Plutôt électro, pop, rock et jazz.
Intérêt également pour la photographie d'architecture, le corporate, le reportage et l'événementiel : http://www.flosortelle.com
Flo Sortelle
Me suivre

Les derniers articles par Flo Sortelle (tout voir)

Depuis fin juin, le très beau parc floral accueille la 25ème édition du Paris Jazz Festival, rendez-vous artistique incontournable des passionné(e)s de jazz.

Cette année, le festival s’est déroulé sur 4 week ends seulement, un temps réduit due à une baisse significative des subventions !!! Mesdames et Messieurs les élu(e)s, faites votre travail et soutenez la culture et les artistes en France. Le jazz ne doit pas être une musique élitiste mais doit pouvoir s’adresser à tout le monde, c’est pourquoi ce festival existe via une équipe dirigée pour la dernière fois par Pierrette Devineau et Sebastian Danchin. Une vraie vitrine du jazz en France qui doit continuer sa route.

Dimanche pour clôturer cette édition, le festival avait donné « Carte blanche à Emile Parisien », saxophoniste et compositeur de talent.

Une très belle affiche composée de la sublime voix de Leïla Martial, Michel Portal (clarinette basse), Vincent Peirani à l’accordéon, François Jeanneau, Thomas de Pourquery et Géraldine Laurent aux saxophones, Daniel Humair et Mario Costa aux batteries, Bruno Chevillon et Simon Tailleu aux contrebasses, Roberto Negro, Julien Touery et Bojan Z aux pianos, Fabrice Martinez à la trompette et Manu Codjia à la guitare.

Des solos de Manu Codjia, Michel Portal ou encore Thomas de Pourquery, des duos Emile Parisien et Vincent Peirani, des trios ou la formation en entier… avec Leila Martial qui joue avec sa voix comme d’un instrument.

Presque 2 heures de concert mêlant un public d’aficionados et un public qui profite de l’événement pour découvrir cette musique dans un endroit atypique en plein air, l’espace Delta.

Gros succès car c’était plein à craquer et très bel accueil.

 

 

Si vous voulez l’ écouter, Emile Parisien vient de sortir son album “Sfumato, live in Marciac”.  

Et si vous voulez les voir en live, voici les prochaines dates :

le 3 août à Auriac,
le 5 août à la Petite Pierre,
le 6 août à Le Monastier,
le 7 août à Marciac,
le 10 août à Meymac,
le 14 août à Villefranche de Rouergue,
le 16 août à Ramatuelle,
le 21 septembre au Triton (Les Lilas)

 

La set-list du concert :
Préambule
Missing a page
Transmitting
Temptation Rag
Balladibiza
Arfia
Le clown tueur de la fête foraine
B&H
IRA
Cuba si Cuba no
Bunauara

Laisser un commentaire