Festival “au fil du son” accueille des grands noms

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

C’est aujourd’hui 4 groupes que j’ai pu voir mais ce festival a pu faire fort en terme de notoriété d’artistes.

Manu Chao, Matmatah, Jain…… Voici les têts d’affiche de ce festival et on peut dire que ça tape fort.

N’ayant pu faire qu’une seule soirée sur les 3 prévues pour ce festival, j’ai pu voir que 4 groupes.

Le premier est JIVE ME, groupe électro vintage qui a vraiment bien ouvert cette journée avec une énergie débordante. Ce groupe bordelais emmené au chant par Tara a littéralement mis le public dans sa poche où j’ai pu voir un certains nombres d’entre eux se dandinant voir même danser. Il faut dire que le festival, en général, est le bon moment pour se défouler, se déguiser….

 

De l’autre coté du parc et donc sur une autre scène, voici le groupe BROKEN BACK qui s’avance et là, changement d’ambiance. Résolument électro, avec quelques moments rock, le groupe fait encore plus monter la pression pour le plus grand bonheur des toujours plus nombreux spectateurs arrivant.

Broken Back est le groupe à suivre en 2016 tant les projets se cumulent et croyez moi, vous en entendrez parler.

 

Sur a petite scène arrive THE WANTON BISHOPS, le groupe rock est connu dans le monde avec son coté blues garage et croyez moi, vous allez en prendre plein les oreilles. Mêlant l’arabe à l’anglais, ce joli mélange incarné par Nader donnera sans doute des sueurs de bonheur au public toujours plus nombreux.

Et voici donc la tête d’affiche du soir, MATMATAH qu’on avait plus vu depuis 2008 et là, c’est une explosion de joie des spectateurs dès l’entrée du groupe. Ambiance garantie, même trop quelques fois au vu de l’écrasement du premier rang contre les barrières. Groupe fondé en 1995, et après une séparation en 2008, le groupe s’est reformé dernièrement avec un nouvel album pour le plus grand plaisir des fans “plates coutures”. L’album de la renaissance ou celui d’une continuité ?

Bien-sûr les spectateurs attendaient leurs titres phares comme “Lambé an dro”, “Emma”, et surtout, le titre explosif “l’apologie” qui a fait sursauter, pogoter et explosé tout le public.

Les drapeaux bretons ont poussé comme des champignons, des festivaliers se retrouvant aussi porté par la foule mais aussi quelques moments de poésie dans le public.

Pour un retour sur scène, c’était tout simplement génial, un vrai bonheur de les revoir en espérant vraiment que ce coup ci, ils ne se quittent plus et enchantent de nouveaux nos scènes avec leur rock breton.

Merci au festival pour cette programmation, vous avez toujours du flair pour accueillir les plus grands. les festivals, c’est aussi des photos d’ambiance, en voici quelques unes…

 

Photos et texte de Stéphane Glésaz

https://www.facebook.com/stephgles86

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*