Giedre, un ange-clown à Buxerolles

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Giedrė Barauskaitė dite Giedré, née en Lituanie en 1985 vient donc pour la 2ème fois à Buxerolles, vraie ville où il y a des téléphones portable et de l’internet (clin d’oeil à l’artiste)

C’est une 2ème fois complètement différente car cette année 2019 est toujours placé sous le signe des textes de société avec une forte connotation humoristique mais Giedré a beaucoup plus mis en valeur l’interprétation de ses textes. N’oublions pas que Giedré a étudiée au cours Florent des arts.

De son nouvel album, j’ai tout particulièrement aimé 2 textes “ne pas déranger” et “dors dors dors”. Mais le texte “dans ma loge” est tout simplement phénoménal (à écouter sans modération) … Est ce vraiment une dédicace aux BBBrunes ? Accompagné de “Sandrine”, son musicien préféré, Giedré étale toute sa poésie bien personnelle mais qui laisse pas sans réaction : rire, étonnement, choc….. Giedré est vraiment les gens dans ce spectacle comme le dit le titre de son dernier album.

Dernière dédicace aux enfants qui par choix ou pour se débarrasser de leurs anciens , écoutez chambre 26, je pense que cela vous ferait réfléchir ….

Alors même si Giedré a totalement changé par rapport à son 1er concert vu dans cette pauvre ville de Buxerolles, il en est pas moins encore un excellent spectacle. Derrière ce visage d’ange innocent, il y a un vrai clown mais qui sait passer des messages. Si certains les trouvent provocateurs et vulgaires, ses textes sont tout simplement le reflet de la vie actuelle et de ce que chacun vit autour de soi ou même chez soi.

Merci encore Giedré pour ce magnifique concert …..

Laisser un commentaire