James Blunt, tout en énergie au Zénith

Suivez moi

Eric

Je suis le créateur du site, en compagnie de Stéphane.
Passionné de photo, féru d'internet, je m'occupe des photographes et rédacteurs de la région parisienne
Suivez moi

Les derniers articles par Eric (tout voir)

James Blunt est actuellement en tournée avec son “Afterlove Tour”, en ce 7 novembre. C’est au zénith de Paris qu’il vient offrir un moment fort à ses fans.

 

C’est à Jamie Lawson qui incombe la lourde tâche de chauffer la salle. Cet anglais, qui est le premier à avoir signé dans le label de Ed Sheeran, va nous offrir un très bon moment, et nul doute qu’on en entendra parler. Il arrive déjà à se classer dans certains tops (Irlande, Australie, Nouvelle-Zélande) avec son titre Wasn’t Expecting That. Un artiste à suivre.

C’est ensuite au tour de James Blunt de monter sur scène, et le ton est donné très vite tant on voit l’énergie qu’il met dès les premières seconde sur scène. Le public a bien compris qu’il était là pour lui faire plaisir et c’est tout naturellement que le public assis se retrouve debout à taper dans les mains et à danser, pour communier avec le chanteur.

Côté chansons, la setlist mêle musique rythmées et ballades, un bon dosage qui permet de donner un très bon rythme au concert. bien sur les titres phares tels que “Heart to Heart” ou encore “You’re Beautiful” sont bien présent dans la setlist. D’ailleurs, on retrouve plus d’anciens titres que que ceux du nouvel album.

 

James Blunt est à l’aise sur scène, il discute, il partage même quelques anecdotes avec le public, c’est agréable. Il fera même référence à l’émission “l’amour est dans le Pré”. On voit la joie du public d’être là ce soir. James Blunt à donc su partager et donner de la joie au public.

Setlist :
  • Heart to Heart
  • I’ll Take Everything
  • Wisemen
  • Time of Our Lives
  • Heartbeat
  • Someone Singing Along
  • Goodbye My Lover
  • High
  • Lose My Number
  • Carry You Home
  • Postcards
  • Make Me Better
  • You’re Beautiful
  • Same Mistake
  • Bartender
  • OK (Robin Schulz cover)

Rappel :

  • Don’t Give Me Those Eyes
  • Stay the Night
  • 1973
  • Bonfire Heart

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*