Jeanne Added Zenith2019 51 e1554732293536 - Jeanne Added, une nouvelle victoire au Zénith

Jeanne Added, une nouvelle victoire au Zénith

Me suivre

Flo Sortelle

Photographe de concerts et de spectacles en général. Plutôt électro, pop, rock et jazz.
Intérêt également pour la photographie d'architecture, le corporate, le reportage et l'événementiel : http://www.flosortelle.com
Flo Sortelle
Me suivre

Les derniers articles par Flo Sortelle (tout voir)

Le 3 avril, Jeanne Added récemment élue artiste féminine de l’année aux Victoires de la Musique (et meilleur album rock avec “Radiate“) a fait son premier Zénith parisien.
Pour l’accompagner elle a choisi Maestro (le groupe avec qui elle a enregistré et produit “Radiate”) en première partie pour partager cette belle réussite.

Un zénith petite configuration pour cet événement, sans la partie haute des gradins, mais un public de fidèles et une ambiance de feu.

Tout d’abord Maestro entre en scène avec Mark Kerr (chant, drums), Frédéric Soulard (claviers) et Antoine Boistelle (batterie).
De l’électro pop, punk aussi, qui sonne bien, des rythmes obsessionnels, parfois sombres, une ambiance de squat à la berlinoise. On se laisse vite emporter et on comprend vite pourquoi Jeanne les a choisi pour la production de son album.

Petit changement de plateau et les musiciens de Jeanne entrent en scène : Narumi Hérisson (claviers et choeurs), Emiliano Turi (batterie) et Audrey Henry (claviers, percussions et chœurs).
Puis c’est au tour de Jeanne d’entrer en scène avec Remake pour enchainer ensuite avec Harmless, Radiate, It et Both sides.

Un groupe de danseurs viendra la rejoindre sur scène pour Mutate.

A noter de magnifiques lumières quelquefois sobres, quelquefois donnant des ambiances colorées comme sur Look at them, teinté de rose, ou encore A war is coming avec ses lights rouges qui donnent le ton dès le début.

Jeanne fera lever le public des gradins pour Lydia : “Debout le Zénith debout” puis Before the Sun. Premier rappel et Jeanne quitte la scène avec ses musiciens pour revenir seule avec sa basse pour Be sensationnal et quelques solos.
Arrive ensuite l’heure des remerciements : les musiciens, l’ équipe technique et les personnes avec qui elle a fait ses disques et qui sont dans la salle ce soir : Maxime Delpierre, Dan Levy de the Do et bien sûr Maestro.

Et c’est déjà le dernier titre, Suddenly, où toute la salle, éclairée pour l’occasion, reprend la chanson.

Un dernier rappel avec les musiciens et les danseurs qui reviennent sur scène devant un public conquis.

On en redemande mais c’est déjà la fin et les lumières se rallument bien trop vite dans ce Zénith qui a chanté, crié, applaudi, transpiré au son de la musique électro, pop, rock de Jeanne Added qui a réussi à s’imposer en seulement 2 albums. Un show tout en énergie, sincérité et partage. Bravo Jeanne !

Laisser un commentaire