LA VOIX DU ROCK, jour 1

LA VOIX DU ROCK, jour 1

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

C’est encore dans ce cadre magnifique de l’abbaye de Valence à Couhé que la 4ème édition de La Voix Du Rock prend part sous un magnifique soleil avec le plein de spectateurs, 3000 personnes.

19h30, le 1er groupe prend place sur scène. Je ne le connaissais que de nom mais il restera comme mon véritable coup de coeur de cette première journée. Groupe aux influences ska, LEMON FURIA est originaire de Poitiers et fût crée en 2013. C’est avec leur nouvel album “le lavoir des consciences” qu’ils nous ont lavé les oreilles avec ces 7 membres habituels (8 aujourd’hui) en prévision d’une bonne nouvelle pour leur saxophoniste titulaire. Le charisme de Gus apporte beaucoup au groupe mais les musiciens sont tous heureux d’être sur la scène et le démontre sur chaque note. Un peu moins d’une heure de véritable bonheur auditif.

Vient ensuite sur la grande scène un groupe qu’on ne présente plus tellement il arpente les festivals rock et les concerts depuis tant d’années. Les Wampas avec leur leader Didier et leur guitariste emblématique Tony. Avec des morceaux comme “rimini”, “manu chao” avec le petit jeune qui est plein de talent à la guitare, le groupe a encore montré au public toute l’énergie qu’on leur connaissait avec un chanteur qui n’hésite pas à monter en haut d’enceintes ou d’aller dans le public avec une chaise. Encore une grosse prestation du groupe. Et surtout, un moment mémorable avec un méga “wall of death” qui restera dans les mémoires du festival.

Ensuite, petite scène déjà dérangée pour leur bonheur par Didier Wampas pendant leurs derniers réglages, LA BRIGADE DU KIF apparait. Groupe ska également qui a beaucoup plu au public. Un groupe basé sur la bonne zik mais aussi l’envie de faire la fête donc comment ne pas plaire.

Ensuite, grande scène, un retour après 7 ans d’absence, LA RUDA. Ils ont biensur chanté leurs morceaux les plus connus. Ne connaissant que trop peu ce groupe, je ne peux juger ce qu’ils faisaient avant mais pour moi, même si la musique est bonne, le groupe manque de spontanéité. Est-ce le retour ? L’avenir nous le dira…

Puis, petite scène, un groupe qui va étonner pas mal de monde dont moi même, CACHEMIRE va exploser cette petite scène avec un rock déchirant, détonnant. C’est sur la chanson “moi être roi” que sûrement, un des roi de la soirée à mis le pied à l’étrier pour une de têtes d’affiche de cette journée. Un groupe qui restera comme une vraie sensation .

Enfin, pour terminer, une des têtes d’affiche donc avec LES RAMONEURS DE MENHIRS. Je les avaient déjà vu et j’avais déjà adoré. Ce coup ci, ils sont encore été meilleurs, explosifs. Ce bon rock breton avec Loran venu droit des Béruriers noirs ont encore mis une ambiance de feu dans le public avec de gros pogo, des slams, un vrai bonheur. Ce groupe présente des personnes avec de la vraie bonne zik et une prestance qui pour moi, méritait bien de finir cette première journée du festival.

Laisser un commentaire