Pochette Album LPC - LES PETITES CANAILLES CHANTENT "SALUT LES COPAINS"

LES PETITES CANAILLES CHANTENT “SALUT LES COPAINS”

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
f1a540705cb53d2c5ed88365d134a5c5?s=250&r=g&d=mm - LES PETITES CANAILLES CHANTENT "SALUT LES COPAINS"
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

Pochette Album LPC - LES PETITES CANAILLES CHANTENT "SALUT LES COPAINS"

          

C’est un véritable voyage au cœur des yéyés que nous propose le groupe Les Petites Canailles à travers leur premier album « Les Petites Canailles chantent Salut les copains » sortie le 9 août dernier. C’est lors de la saison 5 de The Voice Kids que ces cinq ados, âgés de 13 à 17 ans, se sont rencontrés.

       Musiciens avertis au talent brut (les garçons sont guitaristes et les filles, violonistes ou pianistes ), Carla, Lilian, Hermonia, Hindy et Madison, nous offrent 12 reprises magnifiques des plus  grands succès des années 60, à l’occasion des 60 ans du lancement de l’émission « Salut les copains ». Les versions musicales remises au goût du jour ne changent en rien l’ambiance des yéyés de l’époque.

      Ainsi, nous retrouvons avec plaisir le célèbre titre « Les marionnettes » de Christophe avec un clip très sixties. Une version douce et puissante de « J’attendrai », succès de Claude François, de la part des filles du groupe. Les voix de ces cinq jeunes artistes se marient à merveille sur « Fais pas ci, fais pas ça » ( Jacques Dutronc ), « Pour moi la vie va commencer » ( Johnny Hallyday ), « Laisse tomber les filles » ( France Gall ) ou encore une belle version des garçons sur « Be Bop A Lula » ( Eddy Mitchell  ).

Cet album est vraiment bath ! À écouter sans plus attendre !

Nicolas Marais

Laisser un commentaire