Nolwenn Leroy importe la Bretagne à Montmorillon

Nolwenn Leroy importe la Bretagne à Montmorillon

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

Nolwenn Leroy, née le 28 septembre 1982 dans le Finistère est arrivée sur la scène française grâce à un télé-crochet en le gagnant avec talent et audace en 2002. 6 albums plus tard, Nolwenn s’impose parmi les chanteuses préférées des français et poursuit dans différentes œuvres caritatives comme les Enfoirés des Restos du Cœur ou pour l’Abbé-Pierre.

Depuis quelques années, Nolwenn a ouvert sa musique à sa culture bretonne en allant vers la musique Celte. Son album “BRETONNE” sorti en 2010 fut un vrai tournant. A partir de cet album, malgré une carrière déjà bien entamée avec de mégas tubes tels que “cassé” ou “Nolwenn Ohwo” qu’on entendra ce soir là d’ailleurs, c’est pour moi ce virage musical qui a mis Nolwenn sur orbite.
Son dernier album en date “GEMME”, produit par Jamie Ellis sorti en septembre 2017, part d’une sonorité très pop-rock aux consonances anglo-saxonnes qui pourra plaire à un très large public. C’est d’ailleurs ce don je me suis aperçu très vite dès mon entrée dans la salle. Un public d’âge très large, du plus jeune au plus ancien.
Nolwenn arrive donc de derrière la scène, habillée dans une tenue type “disco”. Dans la set-List du concert, on retrouve des chansons comme “trace ton chemin”, “Nolwenn ohwo”, “gemme”, “tonnerre de Brest” et quelques chansons en breton. Autant de succès qui ont beaucoup plu au public finissant le concert debout. Il faut dire que Nolwenn sait mettre l’ambiance, osant même faire un tour entre les allées du public, au plus grand bonheur des 900 spectateurs de l’espace Gartempe de Montmorillon. “Tri martolod” sera dans les dernières chansons pour véritablement mettre le feu à la salle.

Un spectacle haut en couleur, une voix unique, puissante et il faut dire, d’une présence scénique très bonne. Nolwenn est surtout très proche de son public, très sympathique. Je vous recommande vivement de suivre son “Gemme Tour” sur les routes française.

 

Laisser un commentaire