Nuit magique à Couhé avec Catherine Lara (Humanstereo en 1ère partie)

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

C’est la chanteuse violoniste à la carrière exceptionnelle que Couhé a pu accueillir pour notre plus grand plaisir.

Un plaisir partagé avec entre 4 à 5000 personnes. Catherine Bodet dite Catherine Lara. C’est en 1972 que catherine Lara débute sa carrière grâce à l’album “ad libitum”.

Mais avant d’entrer complètement dans le concert de Catherine Lara, nous avons eu le droit à une première partie et quelle première partie !!!

HUMANSTEREO, une vraie découverte, une très belle découverte. Si Catherine Lara fait dans la chanson française avec son violon une carrière rêvée, les 4 garçons que je vais vous présenter a tout simplement réalisé une 1ère partie géniale. Pourtant, je déteste farouchement les artistes qui font des reprises sur les dos d’artistes qui créent mais là, méa culpa. POLICE, MUSE, U2, PLACEBO….., tout est repris divinement. Les musiciens sont au top et la voix de Alex est tout simplement super. On se croirait entendre les groupes originaux. Une énergie débordante sur scène, une amitié visible entre eux ont fait de ce show de 2 fois 1 heure une très belle 1ère partie et je pense une début de notoriété. Ecoutez les et vous comprendrez !!

 

 

Enfin, à 21h, au fond de la salle apparait une dame aux cheveux blancs, cette chevelure reconnaissable accompagné de son fidèle compagnon depuis tant d’années, ce violon qui a fait sa notoriété.

Cette femme qui aime tant les instruments à cordes a tout simplement nommé son spectacle qui sillonnera le pays “sur la corde”. “La craie dans l’encrier” commencera le spectacle et c’est en version quatuor que celui ci se déroulera avec un violoncelle, une guitare, un piano, un violon mais aussi un choeur.

Ces titres qu’elle a pu déroulée au fil du concert sont quasiment tous revisité comme son tube “nuit magique”, “Johan”, “les romantiques”, mais aussi quelques instrus avec “tant que nous danseront ensemble”, elle nous emmène tout simplement dans un voyage musical où elle a pu se donner ce moment de liberté créative où seule les grands artistes peuvent se permettre de revisiter leurs chansons de la sorte.

On connait aussi son attachement à l’homme et à l’oeuvre de Léo Ferré où elle a pu reprendre divinement bien la chanson “Jolie môme”.

Elle a surtout aimé les moments de communion avec le public entre les applaudissements, les chants de fans qui connaissent par coeur chaque morceau, on a remarqué même son humanité et son plaisir d’être sur cette scène ; vraiment Catherine Lara nous a fait passé une superbe soirée lors de ce concert.

Et même si cela n’était pas prévu, le public a réclamé “la rockeuse de diamants”. Elle ne pouvait pas partir avec son violon sans chanter cette chanson et même si catherine Lara semblait embêté par cette réclamation, cela l’a beaucoup touchée et a pu nous faire ce merveilleux cadeau avec cette chanson qui a tant fait pour ce succès.

 

Merci Mme Catherine Lara pour ce magnifique concert en l’abbaye de Couhé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*