73458668 2726407584047489 7097279718285639680 o - OVERDOSE, nouvel album Des sales majestés

OVERDOSE, nouvel album Des sales majestés

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
f1a540705cb53d2c5ed88365d134a5c5?s=250&r=g&d=mm - OVERDOSE, nouvel album Des sales majestés
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

Enfin le dernier album des Sales Majestés !!! On l’attendait depuis 2017 comme les soldes de chez Nicolas, avec impatience et frénésie.

Quelle claque à la première écoute ! Il y a tout dedans : un vrai skeud d’anthologie, ça sonne comme un coup de ranger dans la portière de la bagnole de la BAC. Bref du punk rock bien fait comme on l’aime.

Les titres super incisifs qui, à l’habitude des Sales Majestés, décrochent des uppercuts remplis de protestations ô combien légitime, pour dénoncer les inégalités sociales et autres maux de cette société toujours plus inhumaine.

Le premier titre « Macron »(1) n’est pas une réelle découverte car la vidéo est présente sur la page Facebook du groupe depuis un moment mais on sent déjà le gros potentiel en live d’un tel titre.

Les autres titres sont dans la même veine : on en prend plein les oreilles et ça fait du bien.

Les thèmes sont variés comme le titre « Apocalypse » ( 3 ) qui nous raconte la fin du genre humain dont nous sommes tous les acteurs ,  feux de forets et autre pollution à fond dans la surexploitation des richesses . On trouvera aussi un pan-flet ( 2 ) bien senti sur le baltringue de la place Beauvau ! Le titre « Overdose » (5) reprends aussi tout nos maux du glyphosate  aux bagnoles !!! tout les titres reflètes bien ce raz le bol des personnes qui ont trois sous de conscience .

D’autre titres sont plus dans la généralité  punk comme « Pogo Pogo » (5) et « Peace and love » (6)

et « Punk A Gogo » (7) ainsi « que Tout est faux » (8).

Avec le titre  «  Gilet Jaunes »(9) on repart dans l’actualité les paroles reprennent les revendications au combien légitime du mouvement social .

La piste (9) «  Je crois en rien » est une synthèse d’un sentiment de désillusion par rapport à tout ce que nous pouvons entreprendre pour changer le monde et notre société sans en avoir réellement les moyens.

L’album se termine par « Antifascistes » (10) comme vous le découvrirez, c’est sur à coup sur un prochain titre qui va mettre le feux et je vous paris ce que vous voulez que l’on entendra bientôt dans les concerts Les Sales Majestés le refrain scandé par le public

Instrumentalement parlant ça tient toutes ses promesses. On aime les guitares saturées  bien punk mais que ceci ne vous trompe pas, la justesse d exécution est là et bien la !!! La partie rythmique n’ est pas en reste elle est surpuissante et intense .

L’ ensemble de l’album est homogène et je pense qu’il ne laissera personne sur sa faim, moi en tête. 

Si « Overdose » est le titre du dernier opus des LSM c’ est loin d être le cas lors mon écoute attentive;  c’est l’album punk rock français le plus percutant de cette fin d’année et ce n’est sûrement pas les 36 611 followers de leur page qui me dirons le contraire.

Je recommande chaleureusement à tous cet album. Et petite cerise sur le cake, c’est de l’autoproduction.

Il n’y a pas à hésiter, achetons et soutenons la scène indépendante française, ça sera toujours cela qui n’ira pas aux majors et à leurs productions insipides.

 

 

Bernard Guelfi

 


Laisser un commentaire