ROTTERDAMES : une Release party aux airs de ballade citadine dans un univers pop-rock (La Boule Noire 31 janvier 2019)

ROTTERDAMES : une Release party aux airs de ballade citadine dans un univers pop-rock (La Boule Noire 31 janvier 2019)

« Rotterdames », un nom qui sonne un peu comme le nom d’une ville que vous avez envie d’arpenter pour en découvrir les bâtisses comme les rues sinueuses plus cachées…

Cela tombe bien c’est à peu de choses près le programme proposé par le groupe qui porte ce nom, le 31 janvier dernier à la Boule noire. Y était en effet organisée la release party de leur 1er album “Paradis Perdu”, sorti le 11 janvier dernier bien que les premières compositions datent de l’été 2016*. Ce détail peut paraître anecdotique, mais en réalité il nous rappelle une fois de plus combien il peut être long le chemin pour les artistes qui souhaitent signer avec une maison de disque. On saisit donc d’autant plus l’importance pour eux d’une telle soirée et la fierté palpable de nous présenter leur beau bébé de 10 titres (en français à une exception près et résultant d’un écrémage sur une trentaine de compositions), signé finalement chez ALV Management et qui a profité notamment du coup de pouce de 34 Kissbankers.

* L’album est disponible ici : https://musique.fnac.com/a13005554/Rotterdames-Paradis-perdu-CD-album mais aussi chez Cultura, Itunes etc… Il est le grand frère d’autres enregistrements : deux présentés comme des démos (Ballade parisienne en 2012 et Anna en 2016) et un EP (La Route en 2016). Il se veut dans la vague des Radio Elvis ou encore Arctic Monkeys. Mais il peut aussi rappeler d’une certaine manière des groupes comme les BB Brunes ou Kyo (j’ai d’ailleurs croisé une personne fan de ces derniers qui était très emballée par ce groupe, ce qui n’est pas nécessairement un hasard) même si je n’aime pas les comparaisons car chaque univers a ses propres codes.

C’est vers 21h qu’Antoine, Louis et Valentin (un trio guitare/chant-basse-batterie) font leur entrée sur scène. Un peu plus tard, dans la soirée ils seront rejoints par un invité de choix : Sullivane Albertini qui prendra place derrière le clavier pour leur prêter main forte le temps de quelques titres. Une ambiance à la croisée de la pop et du rock est posée pour le plaisir d’un public des plus enthousiastes. On sent un groupe qui a l’habitude de la scène malgré le jeune âge de ses membres. Et on perçoit également un chanteur imprégné des textes qu’il a lui-même écrit et qu’il défend avec énergie de sa voix claire. Il n’hésite pas à explorer des tonalités plus aiguës pour servir des paroles qui viennent nous raconter des épisodes de vie, souvent autour d’histoires d’amour, à l’image d’« oublie-moi » le premier single (clip ci-après)*.

* Clip d’« oublie-moi » : https://youtu.be/vIy8XzWf5NI réalisé par Chill Hope.

Les refrains sont efficaces et restent bien en tête. On surprend les personnes sur place à vite les reprendre en cœur avec le groupe. Le bassiste vient régulièrement chercher ses partenaires de jeu pour nous offrir de beaux moments de complicité. Le batteur vient appuyer l’ensemble sans jamais étouffer le jeu des autres. L’ensemble forme un tout équilibré que vous pourrez bientôt découvrir lors de leur tournée (restez vigilants aux annonces de dates sur leurs réseaux). N’hésitez pas à aller y jeter une oreille dès que l’occasion se présentera !!!

Voici quelques clichés de cette belle release party (les photos sont non libres de droit) :

Page facebook : https://www.facebook.com/rotterdames/?epa=SEARCH_BOX

Site internet : https://www.rotterdames.fr/?fbclid=IwAR1hx0Z4pZnCc3QiawTzZ8ZcBZkJU2A8mZia2QBVXYEQITf8mB7Oe4w1SJA

Laisser un commentaire