SHAKA PONK A LA CIGALE

SHAKA PONK A LA CIGALE

kikevist Thierry

kikevist Thierry

La photo est un moyen de partager les émotions.

Avoir la chance d'être photographe de concert c'est offrir la possibilité de montrer en image ce que la grande majorité des fans ne peuvent voir.

Je suis très heureux de faire partie de l'équipe de ConcertMag pour cette opportunité.

Contact moi si vous avez des questions ou demandes, j'y répondrai avec plaisir.

Thierry
kikevist Thierry

Les derniers articles par kikevist Thierry (tout voir)

SHAKA PONK: L’HERITAGE DU ROCK

ALICE ON THE ROOF !                  

Le premier acte réussi.

Il fallait oser sur un concert de Shaka Ponk.

La jeune femme Belge vient nous cueillir avec son répertoire tout en douceur et séduction. L’humour est présent à chacune de ses interventions. Pour exemple ce titre improbable qui mélange Girls Just Want to Have Fun (Cindy Lauper) et femme des années 80 (Michel Sardou) dans la même chanson.

Une vraie musicienne à découvrir absolument !                 Le pari est réussi !

SHAKA PONK. De l’ombre à la lumière !

Que le spectacle commence 

Après avoir convié leurs fans à Bercy (pardon à l’Accord Hotel Arena, je crois que je n’y arriverai jamais) pour un concert grandiose, je les attendais dans cette salle magique de LA CIGALE au plus près du public, là où des légendes du rock ont laissé leur empreinte. C’est une salle comble qui les attend avec impatience. Dès leur entrée on devine l’envie du groupe de partager cette scène et d’en découdre avec ce public déchaîné.

Les deux leaders ont une personnalité de dingue mais les autres membres du groupe prennent progressivement toute leur place. Le top au moment de la battle ! Ils se frottent aux plus grands: PRINCE, BOWIE, LEMMY et bien sûr Mr GOZ à la batterie. Un coup de coeur pour cette battle incroyable sur le titre mythique de MOTORHEAD  (Ace of space). Quel pied ! 

Oui SHAKA PONK est bien un groupe

Ils nous donnent tout

SHAKA PONK gère à merveille les temps forts et plus doux de leur live. Ils passent de la folie à la “tendresse”. Mais on ne perd jamais l’émotion du live. Ils sont de temps en temps dans le contrôle mais surtout surtout ….ils aiment lâcher prise. Peu importe le titre, ils se livrent sans compter. Quel plaisir que des groupes osent encore se donner comme ça. Ils aiment être au plus proche du public et cela se voit. Ils ne trichent pas ! FRAH se lâche au milieu du public.

Que dire de cette reprise de NIRVANA (Smells Like Teen Spirit) que nous offre SAMAHA. Elle gère la voix et la sensualité comme personne. Une lumière douce l’illumine et l’accompagne en toute simplicité, pour laisser place à une performance vocale incroyable. ‎KURT COBAIN aurait certainement apprécié ce moment. 

Comment ne pas parler de SAMAHA & FRAH

La lionne 

Soyons galants. SAMAHA nous explose les yeux dès son entrée sur scène. Elle est là pour faire le show! Subtile, charmeuse, survoltée ! Si un mot peut la qualifier: une PERFORMEUSE. Et dire qu’au début SAMAHA ne voulait pas être sur scène. Tout y est: la voix, l’expression scénique, le jeu. Bref la parfaite complice de FRAH. 

La salle est pour lui

FRAH arrive sur scène avec courage et détermination malgré un gros problème de cervicales. On devine sur les images une minerve qu’il va porter tout le concert. A aucun moment il va faire semblant. Il assure le show à 200% comme à son habitude malgré une souffrance que l’on devine par moment. Il va, il vient, non pas de chaque côté de la scène mais au 4 coins de la salle avec le public. Il adore ça ! Nous aussi ! Le public saute, danse, chante, tourne autour de lui pendant qu’il continue le show…. juste GENIAL le mec !

 Complices sur scène

Ils sont tellement complices, joueurs qu’ils se perdent pour mieux se retrouver. Ils dansent, ils rient, se surveillent, se protègent! Ensemble ils sont invincibles sur scène. Le rock est en eux !!!

J’aurais pu choisir de vous parler des titres comme I’m Picky suivi de Palabra mi amor qui explose tout avant que FRAH termine au milieu du public, ou encore de Gun Hot avec une war dance mémorable de complicité entre eux. Mais cela m’aurait obligé à faire des choix et franchement je n’en ai pas envie. Toute la setlist fut parfaite ! 

Le dernier rappel

Un feu d’artifice sur un titre de NOIR DESIR (Tostaki) pour saluer les fans en parfaite harmonie avec le groupe. SHAKA PONK ne lâche rien dans l’énergie jusqu’à la dernière note !!! Le temps passe trop vite lorsque le rock est aussi bien partagé. On en redemande déjà. SHAKA PONK ont eux aussi laissé leur empreinte à LA CIGALE !

Setlist: LA CIGALE 5 novembre

  • Killing Hallelujah
  • On Fire
  • Wanna Get Free
  • Twisted Mind
  • I’m Picky
  • alabra Mi Amor + Circle Pit
  • Smells Like Teen Spirit
  • Bunker
  • Fear Ya
  • Summer Camp
  • Gung Ho / War Dance
  • Share a Line
  • Battle
  • Rusty Fonky
  • Tostaky

Laisser un commentaire