Snow Patrol revient au Zénith

Snow Patrol revient au Zénith

Flo Sortelle
Me suivre

Flo Sortelle

Photographe de concerts et de spectacles en général. Plutôt électro, pop, rock et jazz.
Intérêt également pour la photographie d'architecture, le corporate, le reportage et l'événementiel : http://www.flosortelle.com
Flo Sortelle
Me suivre

Après quelques années d’absence, le groupe britannique Snow Patrol revient sur le devant de la scène avec un nouvel et 7ème album Wildness sorti en mai 2018 et une tournée européenne de 22 dates (Paris, Italie, Royaume-Uni, Allemagne…). Le groupe s’est arrêté au Zénith de Paris le 23 janvier pour jouer les morceaux de cet album et des plus anciens. Vous connaissez sûrement des titres tels que «Chasing Cars» ou «Open Yours Eyes».

Un petit Zénith néanmoins, réduit de moitié avec la partie haute des gradins cachée par un rideau, mais les fans de la première heure seront là pour les accueillir.

Il faudra attendre un petit moment puisque ce n’est pas une mais deux parties qui feront l’ouverture.
JC Stewart pour commencer à 19h30, un jeune irlandais qui fait son tout premier concert dans la capitale et nous gratifiera d’un Bonjour en français.
Auteur compositeur depuis l’âge de 15 ans, il s’accompagne à la guitare et aussi aux claviers. Une belle voix un peu soul qui charme gentiment une salle encore clairsemée mais il est encore un peu tôt ! A noter le titre “Medicine”.

Un peu d’attente et Foy Vance, la deuxième partie, entre en scène. Un registre différent folk, rock et une voix magique, puissante et un peu cassée style vieux chanteur de blues. Des allures de vieux routard avec une étonnante moustache et une partie du visage cachée sous son béret.
Foy Vance est un musicien et auteur-compositeur-interprète irlandais. La quarantaine, il a accompagné Ed Sheehan et a sorti son troisième album “The Wild Swan” en 2016.
Il est accompagné uniquement d’un batteur / percussionniste et s’accompagne à la guitare (et au clavier).
Très à l’aise, on sent les années de scène dernière lui, il s’adressera à de nombreuses reprises au public qu’il fera chanter avec lui notamment sur “You and I”, sur “Revolution” et jusqu’à la dernière chanson d’où il repartira de la scène une bière à la main.

Il est 21h00, la salle s’est remplie et c’est enfin au tour de Snow Patrol.

Un flocon sur écran géant puis un Hello Paris et les cinq membres du groupe entrent en scène. Gary Lightbody commence avec “Take back the city” puis enchaine avec “Chocolate”.
Des extraits de clip, des images du groupe filmées en live sur l’écran derrière la scène puis le titre “Crack the Shutters”.

Ils enchaineront ainsi 15 titres puis un rappel de 2 titres avec “What if this is all the love you ever get” et “Just say yes”.
Un bon concert malgré ce petit Zénith et un public qui a fini par se réchauffer au fil des titres notamment sur l’incontournable “Chasing Cars”.

Laisser un commentaire