JBTrio 8 1 e1561743227812 - Solidays 2019, 2ème jour

Solidays 2019, 2ème jour

Me suivre

Flo Sortelle

Photographe de concerts et de spectacles en général. Plutôt électro, pop, rock et jazz.
Intérêt également pour la photographie d'architecture, le corporate, le reportage et l'événementiel : http://www.flosortelle.com
Flo Sortelle
Me suivre

2ème jour des Solidays et arrivée à 17h00 pour assister à la très émouvante cérémonie contre l’oubli sur la scène Paris en présence notamment d’Antoine de Caunes, président d’honneur, et des Soeurs de la Perpétuelle Indulgence.

Puis débute le concert de Youssoupha, figure incontournable du rap français, avec un titre de son dernier album “Polaroïd Expérience” sorti en 2018 : “J’étais un fils unique mais j’ai de l’amour fois mille, Tous les gens dans mon public sont aussi de ma famille”. Ca met direct dans l’ambiance et le public venu nombreux en ce samedi, reprend les paroles de suite.
Tout le concert se déroulera dans cette ambiance entre messages d’amour et de paix mais aussi à coup de punchlines.

Plus calme ensuite et public plus intimiste au Cesar Circus pour voir un tout nouveau duo, leur album n’est pas encore sorti : Tictone & Konop. Une fille à la voix blues qui rappelle presque celle d’Amy Winehouse et un garçon talentueux aux claviers et à la guitare. De la soul, des rythmes jazzy, ça groove. Une jolie découverte.

On retourne ensuite sur la scène Paris pour le très attendu John Butler Trio, jam band australien dont le chanteur et guitariste est John Butler. L’australien vient de sortir un nouvel album qu’il va promouvoir tout au long de l’été sur les routes d’Europe. 
Une allure de cowboy grunge, une folk rythmée et mélodieuse, légèrement country et surtout un très bon guitariste. J’ai adoré ce concert.

Puis Minuit au Dôme ou les enfants des Rita Mitsuko avec Raoul Chichin à la guitare et Simone Ringer au chant. La ressemblance avec sa mère tant au niveau physique que vocal est impressionnante mais elle a bien sa propre personnalité et finalement on oublie vite ce détail pour se concentrer sur le groupe.
Ils nous présentent leur premier album “Vertigo” et des titres moins récents comme “Flash”. Très mélodique, pop rock, guitares et synthés, le groupe a visiblement de nombreux concerts derrière lui. A suivre…

Puis je vais voir Parov Stelar, la référence électro swing incontournable. Marcus Füreder, le dj et créateur de Parov Stelar mélange Jazz, hip hop et électro, entouré de 8 musiciens, de cuivres et d’une chanteuse Elena Karafizi qui vient de rejoindre le groupe. Une belle scénographie, des jeux de lumière époustouflants. Une vraie performance et un enthousiasme débordant en cette fin de soirée.

Therapie Taxi jouera sur la grande scène de Bagatelle. Le trio, est incontestablement LA révélation pop francophone. Des textes crus, des rythmes électro pop, Adélaïde arrive sur scène habillée en religieuse et Raphaël en pape.
Je les avais vu il y a longtemps au Point Ephémère et pour être honnête je n’avais pas trop accroché mais il faut reconnaitre leur succès et leur forte présence sur scène emmenant avec eux un public qui connait absolument tous les morceaux par coeur de “Hit sale” à “Salope”.

Ce sera le dernier concert pour moi en attendant la dernière journée du festival.
Un dernier merci à la Patrouille de France qui a allumé le ciel de ses couleurs bleu blanc rouge puis a réalisé la performance de dessiner un ruban rouge dans le ciel.

Laisser un commentaire