The Temperance Movement à l’Elysée Montmartre

C’est dans un Elysée Montmartre malheureusement rempli à moitié que joue ce soir The Temperance Movement.
La 1ère partie est assurée par Grit un groupe parisien Rock, le set n’est pas mal mais rien de transcendant. Personnellement je n’aurai pas réussi à accrocher à leur univers.
C’est à 20h45 que les anglais débarquent sur scène. Et dès l’arrivée de Phil Campbell le chanteur, on sait qu’on va en prendre pleins les yeux. Son énergie débordante nous donne directement le sourire. Il se déchaine et on sent qu’il s’éclate, ce qui nous donne à nous aussi la banane.
C’est pour présenter “A Deeper Cute” qui sortira en février 2018 que le groupe nous offre ce concert. Je dis offrir car c’est vraiment un cadeau de les voir sur scène.

C’est avec “Caught in the Middle” que le show débute, les titres s’enchainent avec “Magnify, “Ain’t no Telling”, “Only Friend” ou encore “A deeper Cut” entre autres.

Le chanteur se déchaine et se déhanche sans aucun répit, et les effets de son poncho à frange donne en plus un effet bien fun.

Le public est plus que ravi de ce show qui se déroule sous nos yeux, on peut voir dans les yeux de tous simplement du bonheur et de la joie. Car cette énergie est plus que communicative. The Temperance movement c’est du bon rock’n’roll comme on en voudrait plus souvent. Que ce soit en live ou en album on se régale.

“Time won’t leave” sera joué à la guitare acoustique et la voix de Phil en est tout autant accrocheuse.

Si vous ne les avez jamais vu sur scène, foncez-y et si vous les avez déjà vu je suis sûre que vous aurez déjà pris votre place pour leur concert au Trabendo le 30 mars prochain.

Car ce qui est sûre c’est qu’on se prendra encore une claque mais de bonheur !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*