Thunder à la Maroquinerie

Les derniers articles par Steph Vanou (tout voir)

Après un an d’absence Thunder retournent à Paris et c’est à la Maroquinerie que nous les retrouvons. Le concert est complet.

C’est à 20h30 et sans 1ère partie que les 5 rockers anglais arrivent sur scène, et sous les cris.

“No One Gets Out Live” le single du dernier album ouvre le show et on pressent déjà que la soirée sera spéciale.

 

On ressent une forte connexion entre le groupe et les fans. Thunder mélange les titres de leur dernier album et tous les classiques. Mention spéciale pour Daniel Bowes, qui malgré le passage des années, et un succès en France qui n’est pas vraiment à la hauteur, fait un show remarquable. La voix est là et son enthousiasme est vraiment plaisant à voir. Il fait le show comme ci il était dans un stade, en sautant partout et avec une belle présence scénique.

Temps fort de la soirée avec “In Another Life” de leur dernier album “Rip It Up” et les classiques “Backstreet Symphony” et “Dirty Love”.

C’est après 1h40 à tout donner sur scène que le groupe laisse son public le sourire aux lèvres et qui a bien transpiré.

C’est toujours très révélateur d’observer le visage de l’assistance, et ce soir là les yeux brillaient et le sourire était persistant.

Une bien belle soirée pour tous les rockers toutes générations confondues.

Texte : Fabio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*