Tryo sur la scène du Festival Saute-Mouton (65)

Tryo est un groupe qui s’est formé il y a 22 ans déjà, en novembre 1995. Composé de quatre membres et non pas trois, comme pourrait prêter à confusion son nom, ce groupe est défini par une forte influence reggae. Le style du groupe Tryo à ses débuts est comme l’on pourrait qualifier plutôt acoustique, qui feront naitre deux premiers albums, Mamagubida en 1998 et Faut qu’ils s’activent en 2000. Trois années plus tard naîtra un troisième album où s’intégrera d’autres influences comme le jazz notamment, il s’appellera Grain de Sable. En septembre 2008, c’est au tour de leur quatrième album de voir le jour. Ce que l’on sème sera lui un album proposant une palette musicale avec plusieurs influences du monde, un album éclectique. Au total, six albums à leur actif, le cinquième Ladilafé en août 2012 et le sixième Vent debout en octobre 2016. Poursuivant leur chemin à travers de nombreuses dates, nombreux concerts et parcourant de nombreux pays, ils ont su trouver leur place et se démarquer de la scène française grâce à leurs textes engagés et leurs mélanges vocaux.

 

C’est donc au festival Saute-Mouton se déroulant à Saint-Laurent-De-Neste dans les Hautes-Pyrénées, que Tryo pour la quatrième édition, fût la tête d’affiche de la soirée du vendredi 26 mai. Les festivités ont commencées sur les coups de 20h, avec un premier groupe La brigade du Kif. Le groupe Narbonnais aux influences métissées rock, ska reggae, punk, chansons françaises a su saisir le public avec son énergie et la bonne ambiance qui était présente.

 

Le concert de Tryo a commencé à 22h et déjà beaucoup de personnes ont répondu présentes à cet événement qu’ils attendaient tant. Le groupe a chanté une dizaine de chansons pour le bonheur du public venu les applaudir et assister à ce spectacle de leur tournée « Tryo à quatre ». Tous les âges étaient au rendez-vous, des plus grands aux plus petits, toutes générations confondues.

C’est avec beaucoup d’interaction et d’humour que ces artistes ont gardé cette proximité avec les fans qui chantaient à pleine voix leurs chansons. Un beau moment d’échange, de sourire et de bonne humeur. Une jeune fille du nom de Léa me disait « Je suis contente qu’ils soient venus dans ce petit festival. C’était la première fois que je les voyais. Je ne connaissais pas toutes les chansons mais j’ai trouvé que l’ambiance était TOP ! Ils interagissent pas mal avec le public et je trouve que cela apporte un plus au concert. » Vers la fin de la soirée, le groupe a proposé qu’une personne du public sachant jouer leurs chansons à la guitare se porte volontaire pour faire un morceau avec eux sur scène. C’est alors qu’un jeune homme « Jc» rejoint les membres du groupe et commence à gratter quelques notes. Tout le monde l’encourageait. Il chantait une des chansons qu’il connaissait le mieux accompagné d’une de leur guitare, un immense sourire aux lèvres. Un beau moment de complicité dont il se souviendra encore longtemps je pense.

 

C’est sur une note plus que positive avec un public conquis que se termine le concert. C’est le groupe Pachawa Sound qui clôtura la soirée. Concert auquel je n’ai malheureusement pas pu assister. Merci au festival, à Tryo et tous les autres artistes pour cette belle soirée, au plaisir de se recroiser.

 

https://tryo.com/

3 commentaires

  1. Super article!
    Ton boulot est too pour un premier!
    Continue sur cette voie Angélique, tu as beaucoup de talent à développer ;)!

  2. Angelique un énorme bravo a ton écriture continue comme ça, tu mérites d’aller loin encore BRAVOOOO

  3. Bravo !!!! Très bel article Angelique👏👏👏

Laisser un commentaire