Un mercredi aux Francofolies de La Rochelle…

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

Les Francofolies de La Rochelle en Charente Maritime entrait dans leur 35ème édition du 10 au 14 juillet 2019. Une édition qui réunira 150 000 festivaliers sur ces 5 jours. Les Francofolies ont toujours mis l’accent sur la mise en avant de la scène française mais cette année plus encore avec 54% des artistes qui jouaient pour le première fois dans ce grand festival.

Pour ce mercredi, seule date que j’ai demandée à couvrir, l’affiche est tout simplement somptueuse avec Radio Elvis, Gaëtan Roussel, Angèle, Arthur Ely et Mathieu Chedid alias M.

Pour ce mercredi 10 juillet sur la scène Jean Louis Foulquier, 16 000 festivaliers étaient présents, espace complet et joyeux animé par un soleil de plomb et une ambiance festive. Radio Elvis avec son chanteur Pierre Guénard ouvre cette journée chargée. Accompagné de leur album “ces garçons là”, le groupe a donné un concert plus qu’honorable car il est toujours très difficile de débuter un festival et d’avoir un public chaud, attentif. Juste cette fumée gênante qui est sympa pour la décoration mais qui nous empêchait de distinguer le groupe entier. Manu, Colin et Pierre sortiront sous des applaudissements mérités.

Quelques minutes pour préparer la nouvelle scène et c’est un artiste que j’attendais avec impatience qui arrive. L’ex leader de LOUISE ATTAQUE ne pouvait donner qu’un bon concert. Gaëtan Roussel, tout sourire et semblant très heureux d’être de nouveau sur cette scène, lui qui à l’habitude de venir aux francos, déchaine rien qu’à sa présence les festivaliers présents. Accompagné de son album TRAFIC, c’est aussi avec les tubes qu’on lui connait comme “help myself” mais aussi des chansons de Louise Attaque comme “léa” ou “ton invitation” que cet artiste aux multiples facettes vient très souvent au contact du public mais aussi reste très peu statique derrière son micro pour notre plus grand plaisir. Comme je le pressentais, Gaëtan Roussel n’a pas donné un bon concert mais plutôt un magnifique concert digne des francos.

Continuons notre belle journée avec un artiste découverte, artiste chantier des francos, comme si bien le faire ce festival avec tant de talents qui sont actuellement en haut de l’affiche, Suzanne étant celle de l’année dernière. La carrière de celle ci a très bien démarrée. Arthur Ely sera t-il de ceux ci ? Présentant 2 chansons de son album “3 lettres” sur cette grande scène pendant une vigtaine de minutes, c’es tsurtout le lendemain qu’Arthur pourra montrer l’étendue de son jeune talent. Pourtant, en 2 chansons, il a réussi à mon goût à démontrer qu’il était capable de tenir la scène. Mélangeant rap, musique électronique et un peu rock, Arthur Ely a tout d’une graine de future star des festivals prochains.

Au tour de la révélation de l’année, Angèle. La petite blonde belge cartonne sur les ondes. Une énorme partie du public l’attendait comme en témoigne les nombreuses pancartes à son effigie mais aussi aux vues des nombreux fans connaissant par coeur cette artiste de 23 ans. Tout le monde attendait le tube du moment “balance ton quoi” qui a été chanté dès la 3ème chanson. Seule déception de ma part, la chorégraphie sur cette chanson à base de doigts d’honneur. N’oublions pas qu’il y a des enfants dans les festivaliers. le message de cette chanson est suffisamment explicite et ce combat est aussi digne de cette chanson porteur d’espoir sur cette nouvelle génération. A part cela, le concert de cette artiste fût très bon, je pense qu’on continuera à la voir voyager sur les routes et démontrer son talent sur de nouvelles chansons engagées.

Pour terminer cette soirée qui est déjà riche en superbe rencontre d’artistes, de photographes mais aussi de personnes influentes dans la musique, quoi de mieux que de vivre le concert d’un artiste à la carrière exemplaire, qui est capable de fournir un show incroyable, seul, sans musiciens. Cet artiste, une seule lettre le caractérise, M.

Mathieu Chedid, alias M arrivait simplement pour se placer devant un drap noir afin d’interpréter 3 titres comme “mama sam” ou “je dis aime” et “qui de nous 2”. Après ces 3 superbes titres, M explose la scène pour arriver avec sa toute nouvelle coiffe dorée accompagnée d’une guitare Fender également dorée. “L’alchimiste” entre en scène et continuera sa set-list avec des titres hyper connu comme “est-ce que c’est ça”, “corn flakes” u “grand petit con”.

Je n’ai fait qu’une partie du concert de ce prodigieux artiste que je rêvais de voir et photographier. j’en ai pris plein les yeux et les oreilles. Ce talent de guitariste hors norme, ce personnage de M qui colle parfaitement à la peau de Mathieu, cet univers artistique unique en son genre font qu’il était impossible de louper ce concert mémorable.

Ce dernier concert restera longtemps gravé dans ma mémoire et j’espère vraiment que ce ne sera pas la dernière fois que je verrais cet artiste extraordinaire.

C’est donc la 1ère fois que je couvrais ce festival en tant que photographe accrédité. Tout d’abord, je tiens sincèrement à remercier toute l’organisation du festival pour l’accueil fourni. On vous reçoit comme à la maison. Je tiens à remercier l’immense majorité des photographes présent. Je remercie le public très respectueux de notre travail (c’est pas toujours le cas). Je remercie le service de restauration (petite photo en prime pour mes serveuses au service crèpes) mais surtout, je remercie tout les artistes présents qui passent devant nous sans prise de tête (il est biensur difficile de les approcher) mais tellement simple….

Le cadre du festival est tout simplement magnifique ce qui rend ce festival encore plus sympa et j’espère de tout coeur vous donner rendez vous en 2020 avec plus de dates. J’ai préféré entrer par la petite porte pour j’espère l’entre-ouvrir un peu plus année par année. Bravo à tous les bénévoles, intermittents du spectacle et à tous.

A 2020 !!!

Laisser un commentaire