kyo13 - Une 1ère édition réussie pour Un Soir Au Parc à Binche

Une 1ère édition réussie pour Un Soir Au Parc à Binche

Ce vendredi 28 juin se déroulait la première édition du festival Un Soir Au Parc à Binche (Belgique), le nouveau bébé des organisateurs du Ronquières Festival. Le parc Derbaix avait été choisi pour l’occasion, un site parfaitement adapté pour recevoir ce type d’évènement, la pente du parc laissant à tous une très bonne visibilité sur la scène placée en contre-bas. C’est donc dans cet écrin de verdure parfaitement aménagé que se sont produits Oh Mon Dieu, Lea Paci, Julien Clerc et Kyo. Une première édition en grandes pompes !

C’est d’abord Oh Mon Dieu qui ouvre le bal à 17h. Après s’être glissé dans la peau de nombreux artistes et avoir acquis une solide expérience de la scène avec son groupe Mister Cover, Nicolas Dieu navigue désormais également en solo sous le nom de Oh Mon Dieu.  Il nous présente ses propres compositions dans un univers musical éclectique, aux sonorités tantôt Pop/Rock/Folk, tantôt Funk et Soul avec une pointe d’Electro.

C’est ensuite au tour de Lea Paci qui s’est fait connaitre en 2017 avec son titre Adolescente pirate. Son 1er album « Chapitre I », sorti en Juin 2017, mélange pop et électro, organique et synthétique et le single Pour aller où témoigne de son talent, tout juste défriché et déjà charismatique.

Le beau Julien Clerc entre ensuite en scène en entonnant son titre Utile . Le parc Derbaix est désormais bien rempli. Plus de 2500 personnes sont venues pour l’applaudir. Accompagné par 4 choristes violonistes et violoncellistes, il enchaine tous ses tubes que le public reprend en chœur : « Mélissa », « Cœur de rocker », « Femmes je vous aime », « Fais-moi une place », « Ma préférence », « Ce n’est rien », « Laissons entrer le soleil »… C’est en assistant à un concert de Julien Clerc qu’on se rend compte à quel point il en compte des tubes à son palmarès ! A 71 ans, Julien Clerc en parait 20 de moins ! Extrêmement souriant, on voit qu’il est heureux d’être sur scène et le plaisir est partagé par son public conquis.

KYO investit les planches pour terminer la soirée et accueille au sein de sa « kyosphère » les fans les plus fidèles d’hier et d’aujourd’hui. La setlist de ce soir est destinée à tout public, tant aux fans des premières heures qu’aux derniers qui ont succombé au dernier album. Le temps de deux chansons, Benoit laisse le micro à Florian et s’éclipse, laissant le public un peu déstabilisé tant la voix de Ben signe la personnalité du groupe. Quel plaisir tout de même de réentendre les tubes de l’album « Le chemin » qui avait fait leur succès en 2003 : « Dernière danse », « Le chemin », « Tout envoyer en l’air », « Je cours », « Je saigne encore »…

Une première édition réussie et rondement menée ! Impossible néanmoins de savoir si une deuxième édition aura lieu en 2020. Des bilans d’ordre financiers et organisationnels doivent d’abord être effectués. Mais il serait dommage de s’arrêter là après une première parfaitement menée par les organisateurs !

https://www.unsoirauparc.be

Laisser un commentaire