Xtrem Fest part 1

Xtrem Fest part 1

Les derniers articles par Bernard Guelfi (tout voir)

 

Xtrem fest part 1

Après plusieurs heures de route me voilà enfin arrivé à l’Xtrem Fest, situer sur le site de Cap Découverte sur la commune de Carmaux. après les formalités d’usage me voilà convier à la soirée des partenaires et des invités et de la presse .

Une réception très bon enfant sans chichi avec quelques discours sur le rôle de chacun et un mini concert acoustique de qualité.

Il s’en suivra une soirée totalement gratuite ouverte au public avec quatre groupes en concert pour faire découvrir la musique qui nous tiens tous à cœur au plus large public possible . Il faut vraiment saluer cette initiative de Pollux Association et X Fest Organisation qui œuvrent de main de maître pour organiser cette 6ème édition du Xtrem Fest !

Après ce moment vip c’est le début des concerts de cette première soirée. le groupe HOUBA , ensemble de percutions une ‘’ batucada ‘’ ouvre le fest directement dans le public ,  c’est juste énorme ça prend au tripes et l’ajout de samples et de guitare le tout sur-vitaminé d’une ou plusieurs voix dont une au mégaphone donne à cette ensemble complètement Rock un coté sauvage génial .

 

Mais déjà le deuxième groupe s’installe sur la scène extérieure de cette première soirée.

Money Makers est un groupe de rock n roll au large éventail allant du blues au swing avec un lèger coté rockabilly pour l’énergie. Çà balance dans tout les coins un rock super énergique et le public ne si trompe pas , les premiers couples de danseurs se forment tout âges confondus .

Le chanteur pianiste a un coté Fast Domino bien sympa soutenu par un contrebassiste , un guitariste et un batteur , ça fonctionne super bien et même les punks à crête se lancent dans des rock endiablés .

 

Après une pause pour le changement de plateau agrémenté d’un passage du groupe HOUBA dans le public c’est le groupe Boozze Brother qui nous prends avec leur Iris Trad Punk .

C’est festif à souhait et entraînant avec des instruments classiques de la musique Irish tel que le Bodhràn tambour à main et l’accordéon , soutenus par des riffs bien punk avec une basse énergique , un vrai plaisir qui prend aux tripes. Il s’en suivra pour clôturer cette soirée d’ouverture les non moins fameux Nashvill Pussy qui viennent nous jouer leurs standards et des titres de leur dernier album sorti en septembre ‘’ please to eat you ‘’

On ne présente plus les Nashville pussy , on écoute Blaine Cartwright le chanteur et sa femme Ruyter Suys à la guitare lead s’en donner à cœur joie pour notre plus grand plaisir ! C’est efficace ! Une grande claque de métal pour nos oreilles avides de décibels ! C’est après un concert survitaminé que cette première soirée se termine et c ‘st je l ‘voue avec soulagement que je rentre dans mon gîte prendre une douche car les 35 ° de cette journée caniculaire ont eu raison de moi .

A demain pour la suite .

Les derniers articles par Bernard Guelfi (tout voir)

 

Xtrem fest part 1

Après plusieurs heures de route me voilà enfin arrivé à l’Xtrem Fest, situer sur le site de Cap Découverte sur la commune de Carmaux. après les formalités d’usage me voilà convier à la soirée des partenaires et des invités et de la presse .

Une réception très bon enfant sans chichi avec quelques discours sur le rôle de chacun et un mini concert acoustique de qualité.

Il s’en suivra une soirée totalement gratuite ouverte au public avec quatre groupes en concert pour faire découvrir la musique qui nous tiens tous à cœur au plus large public possible . Il faut vraiment saluer cette initiative de Pollux Association et X Fest Organisation qui œuvrent de main de maître pour organiser cette 6ème édition du Xtrem Fest !

Après ce moment vip c’est le début des concerts de cette première soirée. le groupe HOUBA , ensemble de percutions une ‘’ batucada ‘’ ouvre le fest directement dans le public ,  c’est juste énorme ça prend au tripes et l’ajout de samples et de guitare le tout sur-vitaminé d’une ou plusieurs voix dont une au mégaphone donne à cette ensemble complètement Rock un coté sauvage génial .

 

Mais déjà le deuxième groupe s’installe sur la scène extérieure de cette première soirée.

Money Makers est un groupe de rock n roll au large éventail allant du blues au swing avec un lèger coté rockabilly pour l’énergie. Çà balance dans tout les coins un rock super énergique et le public ne si trompe pas , les premiers couples de danseurs se forment tout âges confondus .

Le chanteur pianiste a un coté Fast Domino bien sympa soutenu par un contrebassiste , un guitariste et un batteur , ça fonctionne super bien et même les punks à crête se lancent dans des rock endiablés .

 

Après une pause pour le changement de plateau agrémenté d’un passage du groupe HOUBA dans le public c’est le groupe Boozze Brother qui nous prends avec leur Iris Trad Punk .

C’est festif à souhait et entraînant avec des instruments classiques de la musique Irish tel que le Bodhràn tambour à main et l’accordéon , soutenus par des riffs bien punk avec une basse énergique , un vrai plaisir qui prend aux tripes. Il s’en suivra pour clôturer cette soirée d’ouverture les non moins fameux Nashvill Pussy qui viennent nous jouer leurs standards et des titres de leur dernier album sorti en septembre ‘’ please to eat you ‘’

On ne présente plus les Nashville pussy , on écoute Blaine Cartwright le chanteur et sa femme Ruyter Suys à la guitare lead s’en donner à cœur joie pour notre plus grand plaisir ! C’est efficace ! Une grande claque de métal pour nos oreilles avides de décibels ! C’est après un concert survitaminé que cette première soirée se termine et c ‘st je l ‘voue avec soulagement que je rentre dans mon gîte prendre une douche car les 35 ° de cette journée caniculaire ont eu raison de moi .

A demain pour la suite .

Contributors

   

Laisser un commentaire