Calogero enflamme l’AccorHotel Arena

Suivez moi

Eric

Je suis le créateur du site, en compagnie de Stéphane.
Passionné de photo, féru d'internet, je m'occupe des photographes et rédacteurs de la région parisienne
Suivez moi

Les derniers articles par Eric (tout voir)

Chanteur français emblématique, Calogero s’offre 2 soirs dans la plus grande salle de Paris, l’Accorhotel Arena. scène qu’il connait déjà, et comme pour beaucoup de ses concerts, il affiche complet.

En première partie, nous avons le droit à une très belle prestation de Elsa Gilles et le public la connaissait déjà a en voir leur réaction. Il faut dire que Calogero et ses amis l’on pris sous leurs ailes depuis 2016. Cette Chanteuse est vraiment une belle découverte avec de très jolies chansons comme “Mon Amour” ou bien sur “Ton Absence”.

C’est ensuite autour de Calogero et de ses musiciens de prendre possession de la scène.

On sent très vite que Calogero est dans son élément, là sur la scène à communier avec le public et il leur fait savoir en leur disant : “Si vous saviez le bonheur que c’est de vous retrouver”. On pourrait croire en voyant le début du concert à une scène sobre ; pourtant c’est loin d’être le cas puisque des écrans descendent dès la 3ème chansons et serviront pour donner de la féerie à ce concert.

Coté Chansons, la setlist est basée sur son nouvel album, “Liberté Chérie” avec pas moins de 11 chansons, sur les 13 que comporte cet opus. Comment ne pas commencer par “Liberté Chérie” et finir par “Je joue de la Musique”, les chansons phares de l’album, mais que dire de “Voler de Nuit” qui pour moi est l’une des meilleures. Ensuite on a aussi le droit à des classique de son répertoire comme “En Apesanteur” ou encore “Le Portrait”, il y en a pour tout les goûts.

On le remercie aussi pour l’hommge à Johnny avec Gabrielle repris en coeur par le public. Mais aussi deux invités différents pour chacun des soirs, un magnifique duo avec Monsieur Eddy Mitchell sur la chanson “Pas de Boogie Woogie” et l’autre soir la chanson “Face à la Mer” avec Passi.

Calogero reste un artiste hors norme, au vu de l’engouement que suscite ses albums, je pense que j’ai pas besoin de vous dire que cette tournée comme les précédentes est à ne pas rater. Au passage un Olympia vient d’être annoncé pour le début de l’année 2019

 

SetList

Liberté chérie
Suis-je assez clair
Voler de nuit
En apesanteur
Fondamental
Le vélo d’hiver
Le baiser sans prénom
Prendre racine
On se sait par cœur
Julie
1987
C’est dit
Un jour au mauvais endroit
Premier pas sous la lune
Les feux d’artifice
Aussi libre que moi
Face à la mer
Yalla
Fidèle
Encore:
Le portrait
Comment font-ils ?
Gabrielle (Johnny Hallyday cover)
Pas de boogie woogie (Eddy Mitchell cover) (avec Eddy Mitchell)
Je joue de la musique

Laisser un commentaire