Chorus 2019, un dimanche dédié aux musiques urbaines

Chorus 2019, un dimanche dédié aux musiques urbaines

Me suivre

Flo Sortelle

Photographe de concerts et de spectacles en général. Plutôt électro, pop, rock et jazz.
Intérêt également pour la photographie d'architecture, le corporate, le reportage et l'événementiel : http://www.flosortelle.com
Flo Sortelle
Me suivre

Ce dimanche ce sera musiques urbaines, rap, hip hop… le public est venu nombreux et l’on note un peu plus de jeunes ados, fans de rap.

Direction la Grande Seine pour aller voir Youssoupha. Des nouveaux titres et des titres plus anciens dans une ambiance très chaude dès son arrivée sur scène.
Youssoupha arbore un tee shirt Polaroid faisant référence à son 5ème album “Polaroid expérience”, concept original puisque les titres sont inspirés par ses photos d’enfance.

Je pars ensuite au Club Riffx voir Dope Saint Jude. Une artiste très intéressante à voir sur scène malgré des éclairages très faiblards, dommage ! Dope Saint Jude est originaire de Cape Town et est porte parole du mouvement queer. Elle est à la fois Drag King, productrice et rappeuse. Des textes féministes, une énergie débordante et un sourire ravageur, elle insufle son esprit positif à toute la salle. A suivre…

Un retour ensuite sur la Grande Seine pour SCH, poids lourd du rap français, pour preuve le monde qui a envahi la salle pour l’occasion.
Bonnet sur la tête, lunettes de soleil et bouteille de rhum à la main, il fera défiler ses titres avec son style bien à lui.

Pour moi la soirée se terminera avec GrandMaster Flash sur la scène du Parvis, l’un des pères fondateurs du hip hop et le premier DJ à avoir posé physiquement ses mains sur le vinyle. Il est aussi l’inventeur de techniques comme le scratch et le cutting. Le public est un peu différent et plus âgé que sur les scènes précédentes. Faisant de la platine son instrument, il n’en est cependant pas prisonnier et c’est très agréable. Il communique avec le public, bouge sur la scène pour se faire photographier, commente les images défilant sur l’ écran derrière lui.
Grosse ambiance, belles lumières, un moment assez unique !

Encore une belle édition pour le festival Chorus et un grand merci au service de presse.

Rendez-vous l’année prochaine !

Laisser un commentaire