Claudio Capéo a explosé Poitiers

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

Le groupe qui inonde les ondes et les concerts était dans la Vienne, à Poitiers, pour Poitiers l’été apres Julian Perretta.

Tout d’abord, je dois le dire, Claudio Capéo est un groupe fait de Claudio Ruccolo, chanteur mais aussi de ses musiciens au nombre de 4. Une vraie bande de copains. De la bonne humeur et ces 5 garçons l’ont mise hors de la scène mais aussi sur la scène.

Une fois sur scène, surprise ou pas, le parc Blossac est bondé, refusant même du monde à l’entrée pour des raisons de sécurité. Première mission réussie pour Claudio Capéo !!

 

Le chanteur passé par “The Voice” arrive donc sur scène, chapeau sur la tête qui sera offert au public plus tard, dans une ambiance sombre qui avec la fumée sera à peine distingué.

Claudio déroule l’album du groupe avec les chansons les plus connues comme “ça va , ça va”, “une homme debout”, “ça fait tourner le monde” et tant d’autres. sans oublier l’excellente reprise de la chanson de Michel Delpech, “chez Laurette”, chanté avec une vois presque en sanglots.

Les origines italienne de Claudio ne sont pas oubliées avec une partie d’une chanson en italien, beau moment d’émotion (avouons le, un peu personnel)

Avouons le, il règne à Poitiers ce soir la fête, la joie, la bonne humeur et on le remarque sur les visages de spectateurs présents. Et comme ils le disent eux même sur scène, ce sont des sales gosse qui font les couillons et cela fait du bien de les voir dans ce monde musical trop cadré à certains moments.

Le truc qui marque, ce sont bien-sur les textes qui sont hyper bien travaillé accompagné d’une voix rauque que seuls les italiens savent faire mais aussi le coté festif de accordéon, encore une symbole des fêtes italiennes. Lui même me l’avouera que sa maman lui demandait souvent de jouer de cet instrument lors des fêtes de famille, très jeune…

Malgré ses énormes titres joués, il y a actuellement des chansons qui vous prennent aux tripes entre “à ta manière ” de Amir et bien d’autres mais cette chanson hommage à son fils, “riche” clôturait ce concert sur cette note d’émotion qui pouvait ne laisser de cette soirée qu’un moment inoubliable. Alors après ce concert, c’était bien, c’était chouette et franchement, ça va, ça va mais on est tous parti riche de tout ces textes et rien que pour cela……….

MERCI CLAUDIO CAPEO  !!!

 

Un commentaire

  • Joli récit du concert de Claudio et ses Capéos au parc de Blossac. On ne peut qu’ adorer cette bande de potes…. convivialité, complicité, générosité, Franches rigolades, la joie de vivre tout simplement. Vive les Sales Gosses et grand Merci de nous faire oublier tous les tracas de la vie, quelle bombe d’oxygène !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*