Eddy de Pretto, le Kid devenu grand

Eddy de Pretto, le Kid devenu grand

Une moue boudeuse, un bonnet noir cachant une coupe au bol loin d’être à la mode,  une silhouette frêle et de lourdes baskets. Impossible de ne pas remarquer Eddy de Pretto. En quelques mois, ce jeune homme de 25 ans originaire de Créteil est devenu LEnouveau phénomène de la chanson française. Depuis la sortie de son premier album « Cure » en mars 2018, il connait une ascension fulgurante. Omniprésent dans les médias, il se révèle être un artiste bien plus intéressant qu’un simple phénomène de passage.

Ce soir, le jeune homme se produit en Belgique, dans la petite salle de l’Eden à Charleroi. Une toute petite salle avant de revenir en mars au Palais 12. Capacité maximale : 15000 personnes ! Encore une fois la preuve qu’en quelques mois, le public d’Eddy s’est considérablement élargi.

Avec sa nonchalance habituelle, il débarque sur scène et entame  Rue de Moscou . Accompagné uniquement par son batteur et son téléphone branché aux enceintes, il enchaine les titres de son premier album (Jimmy, Normal, Honey…), entre rap et chansons. Dans celles-ci,Eddy de Pretto parle de lui, de son vécu, de son époque, sans tabous ni clichés. Il y évoque Créteil, sa ville natale à laquelle il est très attaché dans Beaulieue, les relations difficiles avec sa mère dans Ma mère, la sexualité et les soirées trop arrosées dans Fête de trop. Il aborde aussi les sujets de société comme l’homophobie, la pression sociale ou encore la virilité abusive dans le fabuleux titre Kid .  Quand il chante, « Tu seras viril, mon fils ! », c’est du vécu. Eddy de Pretto a une histoire à nous raconter. Nous regrettons juste qu’il ne l’ai pas raconté autrement qu’en chantant à travers plus d’interactions avec le public. Ce qui n’empêche pas au jeune homme d’être très chaleureux et très à l’aise sur scène. Sous couvert de « je- m’en-foutisme »de façade, Eddy de Pretto a en réalité bien pensé l’ensemble du concert et défend un projet fort avec beaucoup de sincérité. Mais c’est surtout sa voix affirmée,déclamatoire à la manière d’un Jacques Brel que l’on retient. Cette voix puissante qui manie les mots avec tact, sensibilité et poésie.

Laisser un commentaire