Julien Clerc, Raphaël, Gauvain Sers, Dadju, Delta : Pour sa 6ème édition, le festival Les Solidarités de Namur a vu grand !

Julien Clerc, Raphaël, Gauvain Sers, Dadju, Delta : Pour sa 6ème édition, le festival Les Solidarités de Namur a vu grand !

Ce week-end, le festival Les Solidarités battait son plein en pleine citadelle de Namur. Environ 49.000 festivaliers s’étaient donné rendez-vous pour cette 6ème édition. Avec pas moins de 50 concerts répartis sur 5 scènes différentes, il y en avait pour tous les goûts et pour tous les âges… En effet, le festival se veut familial et bon nombre d’enfants étaient présents ce week-end pour assister au concert de la chanteuse Lou, de Mr Lune, au spectacle de Zombie Kids (orchestré par le chanteur Saule) ou encore à celui d’Aldebert qui a séduit bon nombre de familles. Mais les grands en ont aussi eu pour leur compte !

Ce dimanche à 17h, c’est le groupe Delta que nous retrouvons sur la scène du Maquis. Difficile de se frayer un passage pour apercevoir le duo belge formé par Julien Joris et Benoît Leclercq qui enchaine les tubes depuis la sortie de leur premier album « A ciel ouvert» en octobre dernier. Influencés par la musique anglaise, c’est pourtant en français qu’ils ont décidé de chanter. Avec des arrangements aériens sur des mélodies pleines de fraicheur, des textes fédérateurs et une parfaite symbiose sur scène, le binôme s’impose comme le nouveau phénomène pop francophone. Vous ne connaissez pas encore amis français ? Achetez leur album : vous serez incontestablement séduits !

Les fans en furie hurlent quand Dadju fait son apparition sur la Mainstage de l’Esplanade. A 26 ans, le petit frère de Maitre Gims (oui! oui!) a réussi à se hisser en tête des ventes avec son premier album Gentleman 2.0.  Ultra populaire auprès des ados, nul doute que ce gentleman nouvelle génération a déjà conquis le cœur de bon nombre de jeunes filles (et garçons ?) au vu des cris dans la foule qui entonne en cœur ses tubes « Bob Marley » et « Reine » mais aussi les titres moins connus du grand public.

A 19h, tandis que Typh Barrow envoûte le Maquis, le théâtre de verdure est rempli, non seulement pour Gauvain Sers qui va commencer son concert mais aussi pour connaitre les résultats du concours Tremplin. C’est Winter Woods, groupe d’indie folk belge, qui remporte le trophée avec de beaux cadeaux à la clé : 3000 euros d’aides à la création et une programmation officielle aux Solidarités 2019 !

Place ensuite au petit chanteur originaire de la Creuse qui arrive à mettre debout le public dès sa première chanson. Drôle, sincère et spontané, Gauvain est amoureux de tous ces petits instants que la vie offre au quotidien. Il saisit ces moments-là et en fait des chansons tendres et émouvantes. Il n’y a pas à dire : Gauvain Sers a l’art de se mettre très vite le public dans la poche. Humour, histoires et anecdotes… Le public est conquis et très attendri lorsqu’il leur chante sa nouvelle version de Pourvu.

C’est Raphaël qui enchaine sur la même scène après le concert de Juliette Armanet sur la scène principale . Le théâtre de verdure est plein à craquer malgré les ondées passagères ! Il est venu présenter son dernier album « Anticyclone » mais il comble aussi les attentes du public en reprenant ses plus grands succès, parfois de manière étonnante ! Ainsi, on peut réécouter avec plaisir Et dans 150 ans,  Ne partons pas fâchés ,  Sur la route et bien sûr Caravane qui termine le set.  Sobre et discret, Raphaël ne parle pas beaucoup entre les chansons mais dégage quelque chose d’apaisant et on l’écoute avec plaisir. Au même moment, Hollysiz et Clara Luciani se produisent sur les autres scènes.

Vers 21h, Gad Elmaleh fait une apparition surprise sur la scène de l’Esplanade. Arrivé tout droit des Etats-Unis où il séjourne en ce moment, il est venu tourner en Belgique quelques prises pour sa série Netflix qu’il écrit et produit. Entouré de son équipe de tournage, Gad rejoue plusieurs fois une scène pour la fameuse série inspirée de sa propre vie, lâche quelques vannes et repart tout aussi vite.

C’est au tour du grand Julien Clerc de rentrer en scène pour un concert « Best-of », accompagné d’un très bon quatuor à cordes. Echarpe nouée autour du cou, hyper classe dans sa veste argentée, le maitre nous chante quelques titres de son nouvel album  A nos amours  sorti en octobre dernier mais nous offre surtout un florilège de ses plus belles chansons en 50 ans de carrière. Et c’est là qu’on se rend compte qu’il y en a un fameux paquet ! Ma préférence, Ce n’est rien, Femmes je vous aime, La Californie, Mélissa, La fille aux bas nylon, Hélène, Cœur de rocker, Fais-moi une place… et bien d’autres encore ! Sans aucun doute, les chansons de Julien Clerc font partie de nos vies. Le public rassemblant toutes les générations les connait par cœur et forme d’ailleurs un bien joli chœur pour clore cette 6ème édition.

 

https://www.lessolidarites.be/

https://www.winterwoodsmusic.com/

http://www.gauvainsers.com/

http://www.julienclerc.com/

https://www.raphael.fm/

Laisser un commentaire