No Money Kids : une release party de “Trouble” pop et survoltée

No Money Kids : une release party de “Trouble” pop et survoltée

10 janvier 2019 : une soirée découverte des plus agréables pour débuter l’année “concerts” en beauté et rejoindre l’équipe de Concertmag. Celle de l’univers du groupe plutôt « pop acoustique » de Felix Matschulat et JM Palatan. Leurs précédents opus étaient qualifiés de plus « electro blues ». C’est dire que leurs influences sont nombreuses dans leurs morceaux et qu’il ne faut pas voir la citation d’un genre comme restrictive.

Le concert débute avec une introduction instrumentale pour continuer avec « Chains » un titre avec des faux airs de hip-hop, habituellement interprété en featuring avec l’artiste Charles X. Celui-ci traite de l’enfermement et de la solitude des sociétés modernes. Une manière plutôt atypique donc de démarrer la soirée et de nous inviter justement à nous libérer de nos chaînes pour ressentir pleinement les vibrations de leur musique. Plus tard dans la soirée, le chanteur invitera même le public à se lâcher plus encore, provoquant un véritable raz de marée au sein de la fosse. Avec une vague humaine venue s’écraser sur le devant de la scène [âmes sensibles s’abstenir].

S’il aurait fallu maîtriser la langue de Shakespeare suffisamment pour saisir en live le sens des différentes textes, il semble que No Money Kids ait à cœur de les utiliser comme des moyens de livrer des témoignages sur la société et ses dérives. Cela peut viser les classes dirigeantes comme l’industrie musicale par exemples (le point de vue adopté est donc plus ou moins centré et peut parler à un public assez large). Notons également un goût du groupe pour la cinématographie (notamment à travers les clips réalisés en collaboration avec Leigh Powis) et le graphisme (ils ont pu travailler en partenariat avec le monde de la mode). Sur scène, le sens du détail avec l’utilisation de néons pour marquer les différents espaces instrumentaux et pour afficher le nom du groupe en témoigne un peu plus encore. Chacun avait un côté de la scène qui lui était dédié et il arrivait à nos deux protagonistes de se retrouver au centre un peu en retrait dans une légère pénombre (pas hyper pratique pour les prises de vue mais en revanche très esthétique pour le live).

No Money Kids nous a offert un concert survolté. Allez les découvrir lors d’un prochain live ! Saluons d’autant plus la performance quand on voit le nombre de paramètres (chants, effets, instruments…) que chacun doit gérer sur scène !

Leur site internet : http://www.nomoneykids.com

Leur page facebook : http://www.facebook.com/pg/nomoneykids/

Album “Trouble” disponible ici : https://ffm.to/nmk-trouble

Laisser un commentaire