Pascal Obispo allume le feu à Poitiers-Futuroscope

Pascal Obispo allume le feu à Poitiers-Futuroscope

Suivez moi

stephane

Photographe autodidacte, j'ai commencé gentiment avec un 350D et aujourd'hui d'un 70D.

Etant parti sur Poitiers, grâce à la création de Concertmag, je suis devenu photographe de concerts depuis 3 ans sur la Vienne et les Deux Sèvres.

Depuis un peu moins d'une année, j'ai élargi mon activité photographique et me suis mis à la photographie de portrait avec des shootings mode.
Suivez moi

Les derniers articles par stephane (tout voir)

Pascal Obispo, auteur-chanteur-compositeur né en 1965 à Bergerac connait le succès grâce à sa chanson “plus que tout au monde”.

Mais ce soir, pour sa 30ème date de sa nouvelle tournée qui comptera 100 concerts, c’est dans la belle salle du palais des congrès du Futuroscope que le chauve le plus connu de la scène française a posé sa basse accompagné de ses musiciens.

Dingue de musique, c’est avec ses propres compositions surtout de son dernier album tout juste sorti à l’automne mais également de vieux titres ainsi que des hommages à des auteurs qu’il apprécie comme Stephan Eicher avec “déjeuner en paix”, Seal avec “crazy” chanté par son guitariste Sam , un hommage à Lennon et McCartney avec “A forthlin road”, “So Lonely” de The Police où il aborde fièrement le tee-shirt.

Mais aussi de vieilles compositions pour le plaisir du millier de personnes présent avec des titres comme “Personne”, “Lucie” accompagnée par une fille qui s’appelle Lucie également, “1980” dans une version accompagné de “sweet dreams”. “Fan” dans une version un peu plus rock, “tomber pour elle”.

Une chanson m’a tout particulièrement touché, “on est pas seul sur la Terre” avec une belle histoire qui l’accompagne, à vous de la découvrir….

Très heureux également d’entendre sa chanson fétiche “sa raison d’être” pour SON combat: LE SIDA.

Je tiens sincèrement à le remercier d’avoir “allumer le feu” avec la chanson qu’il a composé pour le maitre, Johnny Hallyday.

Enfin, pour terminer ce magnifique concert, c’est sur la chanson qu’il a chanté en duo avec Natasha St Pier “Mourir demain” qu’il a fait explosé la salle. J’aurais aimé entendre à titre personnel le titre “millésime” mais pas grave, la set-list était excellente.

Que dire à part que c’est un véritable show-man, un super concert inoubliable, un artiste qui donne énormément à son public (et au photographe au passage). Un public complètement retourné , et JAMAIS FATIGUE !!!!

Laisser un commentaire