DSC 1576 - Raphael Saadiq : le "Jimmy Lee Tour" était de passage à l'Elysée Montmartre à Paris

Raphael Saadiq : le “Jimmy Lee Tour” était de passage à l’Elysée Montmartre à Paris

Nous sommes le 21 octobre 2019. La salle de l’Elysée Montmartre (Paris) se remplit petit à petit. Au programme ce soir-là : Raphael Saadiq.

J’entends autour de moi un public impatient de retrouver l’artiste qu’il affectionne. Une jeune demoiselle confie à ses copines : « ma mère m’a dit ce matin enfin tu vas le voir ton Raphael Saadiq ». D’autres spectateurs plus discrets partagent cette envie de live pour un artiste aux inspirations soul. Son nouvel album « Jimmy Lee » date d’août dernier. Il arrive après une longue attente de 8 ans depuis le précédent (« Stone Rollin’ » en 2011). Une parenthèse dans sa carrière solo qui lui a permis de travailler avec nombre d’artistes dont Elton John, Joss Stone, Mary J. Blige, Solange, Adrian Younge et Ali Shaheed Muhammad.

Raphael Saadiq Jimmy Lee copie - Raphael Saadiq : le "Jimmy Lee Tour" était de passage à l'Elysée Montmartre à Paris

Le titre de ce nouvel album « Jimmy Lee » annonce une ambiance toute particulière par rapport à ses autres productions : il se veut en partie un hommage à son frère Jimmy Lee décédé d’une overdose il y a 20 ans. Il y fait référence pendant le show en faisant référence à ces personnes qui marquent une vie. On ne s’étonne pas qu’il puisse parler aussi des addictions aux drogues dans la communauté afro-américaine (« Glory to the veins ») et aller jusqu’à faire un appel salvateur à Dieu (« Sinners Prayer ») en passant par la dépression. Le ton plus sombre des titres explique aussi que Raphael Saadiq puisse tendre vers les esthétiques blues, funk ou même gospel. Le tout servi par un groove indéniable.

La morosité n’était pas pour autant au programme : un ton festif avait été donné en première partie par le DJ français Anaïs B autour d’une playlist savamment étudiée (facebook ici).

Raphael Saadiq et ses musiciens (dont Robert “Fonksta” Bacon à la guitare) entrent ensuite en scène avec un look n’ayant rien à envier au roi de la pop ou même à Prince avec qui il a jadis travaillé. Au fil du show, il abandonne petit à petit ses accessoires vestimentaires comme pour se dévoiler un peu plus, guitare à la main ou non selon les morceaux. Il fait preuve d’une véritable maîtrise de sa voix et surfe sur les différentes esthétiques avec talent.

Le public est conquis et se laisse emporter par le rythme entraînant comme par l’émotion. Un show des plus réussis !

Page facebook : https://www.facebook.com/raphaelsaadiq/

Laisser un commentaire