SOLIDAYS, 20ÈME ÉDITION, JOUR 2

Flo Sortelle
Me suivre

Flo Sortelle

Photographe de concerts et de spectacles en général. Plutôt électro, pop, rock et jazz.
Intérêt également pour la photographie d'architecture, le corporate, le reportage et l'événementiel : http://www.flosortelle.com
Flo Sortelle
Me suivre

Les derniers articles par Flo Sortelle (tout voir)

2ème jour de festival à l’hippodrome de Longchamp et le temps est toujours au beau fixe.

Je commence avec la conférence de presse de Shaka Ponk où l’on parle de leur deuxième partie de tournée : The Monkedelic Tour 2 mais aussi de solidarité, de l’environnement et de l’importance de se protéger, tout cela avec l’humour décalé du groupe.

C’est ensuite parti pour le premier concert avec Her et son talentueux chanteur Victor Solf sur la scène du Dôme.
Toujours aussi intense et habité le chanteur entame le concert avec le titre “We choose” : bras en l’air, les yeux fermés, il vit sa chanson sous les cris de ses déjà nombreux fans.
Il rappellera aussi comme à chaque concert son ami Simon Carpentier et binôme dans ce groupe, mort d’un cancer bien trop tôt.
A la fois moderne et soul, ce groupe a joué les titres de son premier album : “Wanna be you”, “Neighborhood”, “Five minutes”… Un très bon moment !

 

Tout à côté, c’est Mademoiselle K qui enflammera la scène du Domino.

La Boss du rock donne le ton dès le début avec son titre “Bonjour Bonjour”. Elle est accompagnée de son bassiste / guitariste Peter Combard depuis ses débuts, de Colin Russeil à la batterie (aussi membre du groupe Radio Elvis) et un nouveau venu Jeremie Poirier-Quinot depuis le dernier album “Sous les brûlures l’incandescence intacte”.

Energie, émotion, chansons en français et en anglais, elle jouera essentiellement des titres de ses deux derniers albums « Hungry Dirty Baby » et « Sous les brûlures l’incandescence intacte » plus ses tubes “Jouer dehors”, “Jalouse”, “Ca me vexe” et terminera par “Final” avec son fameux solo de guitare.

 

Je terminerai cette journée par le concert de Shaka Ponk sur la grande scène Paris. Un show impressionnant par sa scénographie, son graphisme, ses écrans géants et ses animations digitales (avec entre autres leur célèbre singe). Tout cela devant un public de fans, impatients, qui attendent dans les premiers rangs depuis un moment.
Une longue intro pour faire monter la sauce et faire hurler le public puis une entrée fracassante avec “Killing Hallelujah”.
Un show rock, électro et punk exceptionnel mené avec énergie par son leader Frah qui se jettera dans le public à de nombreuses reprises.

Des titres du dernier album “The EVOL” et plus anciens comme “i’m picky” et une très belle reprise de Nirvana avec “Smells like teen spirit”.

Après avoir rempli Zéniths, Cigale et autres AccorHotels Arena plus des dates en province, le groupe continue sa tournée, allez les voir ça vaut la peine de s’immerger dans leur univers.

Cette deuxième journée se termine, rendez-vous le lendemain pour un troisième et dernier jour de festival avec d’autres belles découvertes.

Laisser un commentaire