photo 20 CM - Thé Vanille à la maroquinerie : une pop'n'roll déjantée dans un univers cinématographique

Thé Vanille à la maroquinerie : une pop’n’roll déjantée dans un univers cinématographique

A la maroquinerie le 10 janvier dernier, Thé Vanille ouvrait la soirée pour la release party de No Money Kids.

Quand vous arrivez dans le hall d’attente du « Motel Vanilla »* et avant même que les membres du groupe débarquent sur la scène, vous êtes accueillis par un univers « pop’n’roll » déjà présent par touches. Au centre, des claviers et un micro surveillés par des petits dinosaures. Sur la droite, un pedalboard gigantesque dans le coin qui devrait être celui du guitariste, avec un nombre impressionnant d’effets, de switchs et autres petites douceurs permettant de travailler un joli son d’électrique. Ce son est amplifié par un micro (de basse?) calé au niveau des cordes graves de la guitare afin d’accentuer les contrastes entre aigus et basses. A gauche, une batterie. Les bases sont posées

*C’est le nom de leur 1er EP composé de 6 morceaux, rejoint en décembre dernier par « In Pillows », leur 1er EP Unplugged.

Notons dans ces détails un premier signe de l’attachement au graphisme et à la création d’un imaginaire autour des titres. Ils nous appelent à voyager au cœur d’une histoire de rencontres entre des personnages imaginaires qui découvrent peu à peu et ensemble le monde qui les entoure. Je vous conseille de jeter un œil (et une oreille) à leur site pour vous imprégner de cet univers : http://www.thevanillemusic.com/. Cet attachement est aussi visible dans le choix des tenues portées sur scène qui ne doivent rien au hasard.

20h : le groupe tourangeau fait son entrée et les premières notes résonnent enfin. S’enchainent alors des titres efficaces, un peu fous et desservis par un trio chant/guitare/voix-claviers qui a su séduire le public présent sur place. On sent déjà une habitude (et même un amour) du live ainsi qu’une vraie complicité entre les membres. Cela fait plaisir à voir comme à entendre !!! Le chant servi par une voix puissante et douce à la fois part encore plus dans des confins lointains par des effets de reverb’, de la disto’, des flangers… gérés d’une main de maître par Pierre, l’ingé son du groupe. Les jeux de guitare et de batterie sont puissants et vous emportent dans un tourbillon étrange et enivrant. De plus, nous n’assistons pas à un concert, nous sommes dans le concert (vous saisissez la subtilité ?). La chanteuse n’hésite pas à nous interpeler et à descendre tâter la température dans la fosse. Cela permet aussi à l’énergie de se propager un peu plus encore aux quatre coins de la salle.

Si vous en avez l’occasion, partez à la rencontre de Valentin (le guitariste), Théo (le batteur) et Nasta (la chanteuse/les claviers).

Leur page facebook : https://www.facebook.com/thevanillemusic/

Laisser un commentaire