Theo Lawrence and The Hearts, The Kooks et Franz Ferdinand enflamment le Climax Festival !

L’ouragan de catégorie 5 Irma, qui a récemment touché Saint-Bathélémy et Saint-Martin, a marqué les esprits par sa violence et son caractère dévastateur. Certains chercheurs, dont le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat), pensent que la formation de cet ouragan a été accélérée par le réchauffement climatique et donc qu’Irma aurait un lien avec le changement climatique. Cette hypothèse n’a pour l’instant pas été validée, mais le problème environnemental n’en reste pas moins une réalité à laquelle il faut faire face. C’est l’ambition du Climax Festival qui s’est tenu à Bordeaux du 7 au 10 septembre. En effet, il s’agit d’un festival de musique, mais aussi de conférences centrées sur le climat et l’influence de l’homme sur celui-ci. Le but est de sensibiliser la population sur de sa responsabilité écologique au quotidien, notamment sur son alimentation. Dans cette optique, toute la nourriture et les boissons vendues sont végétariennes ou vegan, bio et locales. Les conférences se tenaient à l’espace Darwin/Caserne Niel à Bordeaux, tandis que les concerts avaient lieu au Parc Palmer de Cenon sur 4 scènes différentes :

  • La scène Palmer axée sur les artistes les plus populaires (Paul Kalkbrenner, Franz Ferdinand, Fakear, The Kooks,…)
  • La scène du Théâtre
  • La scène Nova présentant différents DJ
  • Le Rocher Palmer qui est une salle orientée électro

Le vendredi 8 septembre, sur la scène Palmer, le groupe Theo Lawrence and The Hearts  introduisait des artistes de renommée mondiale. Il ne s’agissait ni plus ni moins de The Kooks, Franz Ferdinand et, pour conclure, le jeune DJ Kungs. Vous n’avez peut-être pas entendu parler de Theo Lawrence and The Hearts, et c’est dommage. Ce groupe talentueux rappelle indéniablement les fameux Arctic Monkeys au travers des sonorités pop-rock de leurs morceaux et du look du chanteur-guitariste. Ils n’ont pas encore sorti d’album mais vous pouvez d’ores-et-déjà écouter leurs singles Heaven To Me, Sticky Icky et You’ve Changed/500 Dances.

La nuit se met à tomber et la scène Palmer accueille alors le groupe britannique The Kooks composé de Luke Pritchard (chanteur-guitariste), Hugh Harris (guitariste), Peter Denton (bassite) et Alexis Nuñez (batteur). Les fans étaient au rendez-vous et le public n’était pas seulement français. Des britanniques s’étaient déplacés pour assister au concert. Luke Pritchard, leader du groupe mythique, a su enflammer le public dès le premier morceau : Always Where I Need To Be. On retrouve des titres parmi leurs plus populaires comme She Moves In Her Own Way ou Junk Of The Heart (Happy). Le quatuor britannique a largement ému le public lorsqu’il a joué le titre mélancolique Seaside, très apprécié des fans. Il conclut le concert par un 16ème et dernier morceau, Naive, au bout d’une heure de live énergique et intense. Pas un instant le groupe n’a économisé d’énergie et a su mêler intimité, dynamisme et émotion avec les festivaliers.

The Kooks a offert une véritable performance au Climax Festival. Mais c’était sans compter sur un autre groupe britannique, à qui le quatuor laisse place. Et il s’agit de Franz Ferdinand ! Le groupe écossais -formé d’Alex Kapranos (chanteur-guitariste), Bob Hardy (bassiste), Paul Thomson (batteur), Dino Bardot (guitariste) et Julian Corrie (claviers et guitare)- n’est plus à présenter. C’est un Alex Kapranos enflammé et toujours souriant que l’on retrouve. Tout au long du concert, Franz Ferdinand a fait preuve d’une énergie et d’un dynamisme débordants. Parmi les titres joués, on retrouve les populaires Take Me Out, No You Girls, Do You Want To, ou encore Love Illumination. Ces morceaux ne manquent pas jamais d’animer la foule de fans présents. On remarque, comme d’habitude, la faculté du groupe à instaurer une complicité avec son public. Côté lumières, contrairement à The Kooks qui jouait sur une ambiance homogène, Franz Ferdinand a choisi de varier les couleurs pour le plus grand plaisir des yeux. Les britanniques ont finalement conclu leur concert majestueux par This Fire avant d’être applaudis en masse par leur public.

________________________________________________

Site officiel du festival Climax : http://climaxfestival.fr

Page officielle de Theo Lawrence And The Hearts : https://www.facebook.com/theolawrencemusic/

Site officiel de The Kooks : http://www.thekooks.com

Site officiel de Franz Ferdinand : http://www.franzferdinand.com

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*