Tom McRae à la Maroquinerie

Les derniers articles par Steph Vanou (tout voir)

Pour bien débuter la semaine, le rendez-vous est donné à la Maroquinerie.

 

C’est Nicolas Veron alias Lys qui a ouvert la soirée pour un bon set. Seul avec sa guitare il a su nous entrainer avec lui. Habitué à joué avec son groupe c’est solo qu’il viendra défendre ses titres ce soir. Repéré par Steve Hewitt (batteur emblématique de PLACEBO) qui les prend sur sa tournée, c’est en compagnie de membre de Archive et Daft Punk (entre autre) qu’ils ont enregistré leur album “Redbud” en 2015. Je ne les ai jamais vu en formation groupe mais ce qui est sûr c’est que déjà en solo, il donne très envie d’y retourner. C’est rock, c’est entrainant et le public semble plus que ravi. On en redemande.

C’est ensuite Ton McRae (auteur compositeur interprète nous venant d’Angleterre) qui vient nous faire partager son univers.

Ce sera sa seule date parisienne, certains sont venus de loin pour pouvoir venir le voir ou revoir sur scène. Comme il le dit lui même pour le côté joie de vivre il faudra repasser, ce n’est pas avec lui que nous en aurons.

C’est accompagné de Olli Cunningham and Oliver Kraus que nous passerons la soirée.

Alors oui effectivement ce n’est pas très joyeux tout ça, mais qu’est ce que c’est bon. Il a une telle présence et bizarrement il ne transpire pas le dépressif, il a l’air même assez fun et jovial. J’avoue avoir eu peur de m’ennuyer pendant son concert mais pas du tout bien au contraire. Sa voix écorchée et délicate nous envoute, sa poésie et la finesse de la musique feront le reste.

Le show débutera par “Show them all” qui nous embarque directement dans l’univers torturé de Tom.

Le violoncelle et le piano viennent sublimer les titres tel que “Mermaid Blues” ou encore “Sao Paulo rain”.

Avec “A&B song” les frissons nous emparent, sa voix est puissante et prend aux tripes.

Je suis plus que ravie d’avoir pu assister à ce concert qui a su me contredire et prouver encore une fois que la magie opère toujours dans les salles obscures.

Il fera une tournée solo en octobre en Angleterre pour ceux qui n’ont pas peur de traverser la Manche.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*