IMG 6855 920x425 - Incroyables Cowboys fringants !

Incroyables Cowboys fringants !

Quand les Belges retrouvent leurs cousins québecois, ça déménage ! Il faut dire que la Belgique les attendait avec impatience depuis plus de deux ans ! Après plusieurs reports à cause du covid, les Cowboys fringants ont enfin pu traverser l’Atlantique pour poser leurs valises dans la capitale le temps d’une soirée.   L’occasion d’enfin présenter « Les antipodes », leur dixième album de chansons originales mais aussi de revenir sur des grands classiques qui font la force du groupe depuis 1995.

Le public est là, nombreux. 7000 personnes ! Et la question que l’on se pose, c’est comment ont-ils fait pour fidéliser un public belge sans jamais passer par les grands canaux médiatiques ? Ces 7000 personnes connaissent les chansons des Cowboys par cœur alors que le groupe ne passe jamais sur les ondes belges. Une seule explication possible : le bouche à oreille. En effet, une fois sorti d’un concert des Cowboys fringants, on n’a qu’une seule envie : revenir et demander aux copains de se joindre à nous pour faire la fête !  

IMG 6846 - Incroyables Cowboys fringants !

La soirée commence fort avec le titre « Les maisons toutes pareilles ». Il ne faut pas longtemps pour que le public se réchauffe et entonne le refrain avec Karl Tremblay, le chanteur du groupe : « Et comme des milliards d’humains, J’me ferai croire que tout va bien, Tant que s’lèvera le soleil, Sur les maisons toutes pareilles, Woh-oh-oh, Woh-oh-oh-oh Woh-oh-oh-oh ».

Au menu ce soir: des chansons engagées. « Plus rien » qui nous conte l’histoire du dernier humain sur terre et évoque l’autodestruction de l’espère humaine et le réchauffement climatique. « L’Amérique pleure » qui fait le triste constat d’une Amérique déchirée et malade à travers les yeux d’un camionneur. « 8 secondes » qui dénonce l’utilisation de l’eau pour le profit de l’Occident alors que des millions de gens à travers le monde n’ont pas accès à de l’eau potable.

Quand il ne restera que 8 secondes,

Avant la fin de ce monde,

On r’pensera au genre humain

Qui à cause de l’appât du gain

Aura amené la planète au bord du ravin. 

Des chansons ancrées dans le réel qui s’alimentent de sujets de société, très terre à terre, mais toujours avec une pointe d’humour et de bonne humeur. Préserver une planète sur laquelle il ferait bon de vieillir ensemble, voilà l’essence de leur message. Ils ont d’ailleurs concrétisé cette vision en fondant une association pour la défense de l’environnement.


Chansons engagées, oui ! Mais surtout chansons festives voire loufoques… Recette qui a fait la renommée de ce groupe de gais lurons qui parcourt les routes de la Francophonie depuis plus de 20 ans. « Ti-cul », « La marine marchande », « Droit devant », « La manifestation ». Et quand ils entonnent « La Shack à Hector » (comprenez la baraque à Hector), nous sommes embarqués dans la grosse grosse soirée entre amis où la bibine coule à flots… Les chanteurs débarquent avec des verres de bière et les distribuent au public. Le public est survolté et l’ambiance est complètement délirante. Il faut dire que la musique est hyper entrainante, entre le folk et le country. Marie-Annick Lépine, multi-instrumentaliste, est impressionnante. Elle passe du violon à l’accordéon, de la guitare au piano avec une facilité déconcertante. Quant aux autres membres du groupe, on peut dire qu’ils donnent de leur personne, particulièrement Jérôme Dupras, le bassiste, qui n’hésite pas, en pleine transe, à déchirer son t-shirt et à sauter dans la foule.  

IMG 6855 1 - Incroyables Cowboys fringants !

Quand les premières notes du tube « Les étoiles filantes » résonnent, le public sait que c’est la fin… La salle s’illumine de milliers d’étoiles et les avions en papier virevoltent dès le premier refrain. C’est déjà fini. Cette soirée dantesque est passée comme une étoile filante… Trop rapidement. Les lumières se rallument mais le public en veut encore. Dans la salle, on préfère continuer à chanter et à danser bras dessus, bras dessous tous ensemble. Un immense cercle se forme dans la fosse de Forest National. Des farandoles et une ambiance complètement incroyable qui laisse la sécurité bouche bée. Quand nous sommes partis, ça dansait encore… Si ça tombe, ils y sont toujours…

Les Cowboys fringants seront de retour le 30 mars 2024 en Belgique. Vous voulez faire une jolie découverte ? N’attendez pas et réservez vos places dès maintenant !

- Incroyables Cowboys fringants !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *