IMG 2257 e1456389702556 - Sum 41 de retour en France au Trianon

Sum 41 de retour en France au Trianon

7121342c1335facd5807ccee4657ca89 bpfull - Sum 41 de retour en France au Trianon
Suivez moi

Cela faisait 4 ans que le groupe Sum 41 n’était pas venu fouler une scène parisienne, un retour triomphal au Trianon, puisqu’au lieu d’une date, le groupe Punk-rock en a fait une autre suite à la forte demande. C’est donc 2 soirées complètes au Trianon pour leur retour.

IMG 8143 300x200 - Sum 41 de retour en France au Trianon

La soirée débute par le groupe canadien Hollerado, la salle déjà bien rempli vibre déjà au son rock de ce groupe qui commence à faire monter la pression dans la fosse. Plutôt pop-rock, le groupe enchaine quelques morceaux qui ont l’air bien accueillis par le public avec une belle acclamation à la fin de leur set.

 

Après une courte pause, c’est au tour de Newdrive, un jeune groupe suédois, qui nous offre un bon moment bien chaud, le public très réceptif de la salle fait trembler le sol et quelques pogos commencent à remuer la fosse. Le leader du groupe descend même quelques instants de la scène pour venir taper dans les mains du 1er rang de la fosse. Côté musique, c’est plutôt un mélange de Skate Punk et avec du pop-rock, ambiance garantie et l’ensemble du public est chauffé à blanc avant l’arrivée de Sum 41.

IMG 8220 1 300x200 - Sum 41 de retour en France au Trianon IMG 8210 1 300x200 - Sum 41 de retour en France au Trianon

Juste le temps de préparer la scène et d’installer la batterie de Frank Zummo à l’effigie du groupe que les lumières s’éteignent. La foule est en délire, ça bouge dès les 1ères notes. On sent bien que le public est venu s’éclater à coups de pogos et de bières. Un public majoritairement trentenaire, mais à ma grande surprise beaucoup de plus jeunes qui sont venu délirer sur le son punk rock de Sum 41.

IMG 2285 300x200 - Sum 41 de retour en France au Trianon IMG 8241 1 300x200 - Sum 41 de retour en France au Trianon

Le groupe se lâche carrément sur scène, les musiciens sont là pour faire le show et cela se voit clairement. Derick Whibley interpelle même plusieurs fois le public durant le concert, les morceaux s’enchainent avec bien sûr les plus gros succès de leurs trois premiers albums. On notera aussi la version très punk d’une des chansons mythique du groupe Queen, en l’occurrence « We Will Rock You ».

C’est donc un retour triomphal pour ce groupe revenu d’outre-tombe après plusieurs années de galère, l’intensité qu’ils ont mis sur cette petite scène du Trianon montre à quel point le public leur a manqué et cela est réciproque.

 

 

[encart]

Over My Head (Better Off Dead)

Motivation (88 outro)

The Hell Song

Skumfuk (Blood in My Eyes intro)

Summer

Handle This

Grab the Devil by the Horns and Fuck Him Up the Ass

We’re All to Blame

Walking Disaster

Underclass Hero

Screaming Bloody Murder

Sick of Everyone

King of Contradiction (with Drum solo)

Pieces

My Direction

What We’re All About

We Will Rock You (Queen cover)

Still Waiting

In Too Deep

Encore:

Intermission (Intro)

No Reason

Fat Lip

[/encart]

Laisser un commentaire