Tal - Tal à l’Olympia en toute complicité avec ses fans

Tal à l’Olympia en toute complicité avec ses fans

7121342c1335facd5807ccee4657ca89 bpfull - Tal à l’Olympia en toute complicité avec ses fans
Suivez moi

5 ans déjà que Tal s’est fait connaître au grand public par son titre « Le sens de la Vie ». Dans ce lapse de temps, elle vient de sortir en 2016 son 3ème album intitulé sobrement « Tal ». Et c’est donc en toute logique qu’elle est actuellement en tournée à travers la France. Pour 2 soirs, elle pose ses bagages dans la mythique salle de l’Olympia.

A 20h commence la 1ère partie, et c’est Lili Poe, qui a la lourde tâche de faire patienter le public. La jeune femme nous fait découvrir son univers avec notamment les chansons “Sombre” et “Echo”, elle nous montre l’étendue de son talent et une belle puissance vocale. Le public apprécie très largement et cela est mérité.

Après la traditionnelle pause de 20min de l’Olympia, la lumière s’éteint, le public trépigne des pieds, et cris. Tal apparaît au milieu de la scène sous une cap. Le public est aux anges. Un public pas seulement composé de jeunes, mais aussi d’ados, et d’adultes. La jeune femme fédère un large public.

Côté scène, l’artiste à mis le paquet, avec de très belles chorégraphies, bien misent en valeur par les jeux de lumières. Un décor plutôt bien réalisé avec des arbres et des lianes. J’aime aussi le fait que Tal met en valeur ses choristes, danseurs et musiciens, laissant même le micro pendant une chanson à Juliette, l’une de ses choristes. On sent le plaisir qu’ils ont de travailler tout ensemble et cela se ressent.

Coté chanson, Tal nous offre une belle panoplie de son répertoire, avec aussi bien les anciennes chansons tel que “Le sens de la vie”, “A l’international” ou encore “le Passé”. mais bien sûr aussi une large partie des chansons de son dernier album avec notamment “Le temps qu’il faut”, “Are we Awake” mais aussi “Des fleurs et des flammes”. On notera aussi un petit hommage à Jean-Jacques Goldman, avec la reprise de la chanson “Pas toi”et une chanson dans sa langue de naissance, en hébreux.

Franchement on ne vois pas passer les 2 heures de concert tellement c’est intense, elle offre à ses fans un petit passage au milieu de la salle pour la plus grande joie de ceux proche des allées. On sent une grande complicité entre Tal et son public, elle leur parle très souvent.

J’ai particulièrement aimer le choix de la dernière chanson qu’elle nous offre. En effet, Tal nous chante la chanson “La Paix”, et pour moi c’est tout à fait l’exemple du pouvoir de la musique, en ses temps plutôt trouble, de pouvoir réunir les peuples d’origine différentes autour de la musique.

Vous l’aurez sûrement compris à la lecture de ces lignes que j’ai apprécié le concert et que je vous le recommande chaudement, pour les parisiens qui n’auraient pas eu l’occasion d’aller la voir durant ces 2 jours à l’Olympia, il vous restera le Grand Rex en octobre. Pour les provinciaux, elle sillonne la France, alors je pense qu’elle passera près de chez vous.

 

 

Laisser un commentaire