08 groupe NB - Tryo, "Vent debout" avec le Trianon

Tryo, “Vent debout” avec le Trianon

58932f581099b bpfull - Tryo, "Vent debout" avec le Trianon
Les derniers articles par Clémence Rougetet (tout voir)

Avec leur nouveau cru baptisé Vent debout, Tryo nous emporte pour une nouvelle tournée, qui les occupera jusqu’en septembre prochain. Le groupe fait actuellement escale au Trianon (Paris 18e) pour trois dates.

Tryo s’en va-t’en scène. Après la sortie de leur sixième album, Vent debout, écrit au lendemain des attentats du 13 novembre, Tryo revient sur les planches. Ne parlez pas d’album-anniversaire – le groupe a soufflé ses vingt bougies en 2015 – car là n’est pas la priorité. Place au présent, avec treize nouveaux titres nourris par la recherche d’un lendemain meilleur.

Un nouvel opus où le groupe revient à ses débuts musicaux : trois voix, trois guitares, le tout accompagné de percussions. Cet album collégial est une succession de réactions à chaud. Le quatuor apporte ainsi sa réponse à la violence et aux crispations du monde, mais où l’identité culturelle, l’immigration ou l’écologie tiennent également une place de choix.

Ce jeu d’harmonisation transcende quand Tryo monte sur scène. L’énergie qui habite chacun des membres est palpable dès que les premières notes raisonnent dans la salle du Trianon. Un partage avec le public multi-générationnel marqué par l’anecdote dont se souvient Christophe Mali (guitare-voix), où lors d’une de leurs prestations à un festival, une jeune femme enceinte perd les eaux. Apprenant la nouvelle, Tryo décide alors d’arrêter leur show et c’est à ce moment-là qu’une sage-femme présente dans l’audience vient en aide à la future maman. Six mois plus tard, le quatuor apprend que l’enfant se porte bien et répond au doux nom d’Aaron. En réponse à cette bonne nouvelle, le groupe a envoyé un pass à vie pour qu’il puisse venir les voir sur scène.

La générosité de Tryo ne s’arrête pas là. Entre deux morceaux, les artistes décident en effet de faire monter sur les planches du Trianon un membre du public, pour que celui-ci les accompagne à la guitare le temps du titre de son choix. Tel Moïse remontant le passage de la Mer Rouge, le public s’écarte pour que le jeune Thomas puisse rejoindre Tryo. La chanson retenue ? Le Petit Chose, sortie en 2000. La symbiose est telle que nos quatre compères n’hésitent pas à demander aux spectateurs quels sont les titres qu’ils aimeraient entendre et ce, en plus de la playlist déjà prévue pour l’occasion.
Au Trianon (Paris) jusqu’au 18 mars, Tryo partira ensuite en tournée dans toute la France, dont Rennes (4 avril), la Réunion (2 juin), les Francofolies de La Rochelle (16 juillet) ou encore Bordeaux (du 4 au 6 août) et Angers (1er septembre).

 

Laisser un commentaire