ElodieRoy AgustinGaliana Alhambra02022020 7 scaled - Agustín Galiana - Alhambra - 02/02/2020

Agustín Galiana – Alhambra – 02/02/2020

En cette fin d’après-midi un peu pluvieuse, nous allons nous réchauffer le cœur auprès d’Agutín Galiana pour sa première scène à l’Alhambra de Paris. Vous avez sûrement déjà entendu parler de lui, Agustín a de multiple talent dont celui d’acteur dans la série Clem (sur TF1). Ce soir il va nous impressionner autant au chant qu’à la danse ! 

Entrée sur scène avec “C’était Hier”, balade rythmée qui donne la ton de cette soirée. Mélange de français, d’espagnol, Agustín joue avec son accent pour le plus grand plaisir des femmes présentent dans la salle. Moment intimiste, la lumière se baisse, un tabouret central et seul le son du piano pour le titre “Alfonsina y el mar” rendu célèbre par Maurane et repris magnifiquement par Agustín Galiana. La setlist sera entre-mêlée de titres de son premier album et de reprises tel que “Porque Te Vas”, “Vous les femmes” de Julio Iglesias ou bien l’excellent “La Corrida” de Francis Cabrel repris en espagnol. Tendresse et émotion lors de sa chanson destinée à sa grand-mère “Carmina” du même nom.

Le public se lève sur “Aman El Sol”, son hommage aux espagnoles, danse sur les rythmes Flamenco et chante sur un air de boléro qu’Agustín nous fait découvrir. C’est un voyage qui continue avec “La Vie est un Voyage” que le public acclame ! 

Vient le temps du rappel, la tension monte avec les jeux de lumière et la batterie qui imitent les battements d’un cœur, c’est au tour des titres “Je n’aime que toi” sur lequel une banderole de cœurs est brandit par les fans, “Parapapa” ou bien “T’en va pas comme ça” qui enflamme le public. 

Belle soirée pour ce premier concert riche en émotion. Nous apprendrons qu’un nouvel album est en préparation. A suivre donc !

elodieroy - Agustín Galiana - Alhambra - 02/02/2020

En cette fin d’après-midi un peu pluvieuse, nous allons nous réchauffer le cœur auprès d’Agutín Galiana pour sa première scène à l’Alhambra de Paris. Vous avez sûrement déjà entendu parler de lui, Agustín a de multiple talent dont celui d’acteur dans la série Clem (sur TF1). Ce soir il va nous impressionner autant au chant qu’à la danse ! 

Entrée sur scène avec “C’était Hier”, balade rythmée qui donne la ton de cette soirée. Mélange de français, d’espagnol, Agustín joue avec son accent pour le plus grand plaisir des femmes présentent dans la salle. Moment intimiste, la lumière se baisse, un tabouret central et seul le son du piano pour le titre “Alfonsina y el mar” rendu célèbre par Maurane et repris magnifiquement par Agustín Galiana. La setlist sera entre-mêlée de titres de son premier album et de reprises tel que “Porque Te Vas”, “Vous les femmes” de Julio Iglesias ou bien l’excellent “La Corrida” de Francis Cabrel repris en espagnol. Tendresse et émotion lors de sa chanson destinée à sa grand-mère “Carmina” du même nom.

Le public se lève sur “Aman El Sol”, son hommage aux espagnoles, danse sur les rythmes Flamenco et chante sur un air de boléro qu’Agustín nous fait découvrir. C’est un voyage qui continue avec “La Vie est un Voyage” que le public acclame ! 

Vient le temps du rappel, la tension monte avec les jeux de lumière et la batterie qui imitent les battements d’un cœur, c’est au tour des titres “Je n’aime que toi” sur lequel une banderole de cœurs est brandit par les fans, “Parapapa” ou bien “T’en va pas comme ça” qui enflamme le public. 

Belle soirée pour ce premier concert riche en émotion. Nous apprendrons qu’un nouvel album est en préparation. A suivre donc !

elodieroy - Agustín Galiana - Alhambra - 02/02/2020

Contributors

db80b10358dbd39c750202fa1a35550b?s=70&r=g&d=mm - Agustín Galiana - Alhambra - 02/02/2020
La photographie est venue par la passion des concerts et un job d’été dans un laboratoire argentique. J’ai vite su que j’aimerais me balader dans les concerts avec mon reflex et combiner ces deux passions. La lumière des projecteurs, les jeux de scène sont hypnotisants, alors je décide de suivre quelques groupes de rock émergeant en live. Au fil du temps et surtout en 2018, je commence à prendre au sérieux cette passion et à y consacrer beaucoup de temps. C'est par hasard lors d'un showcase que tout commence !
   

Laisser un commentaire