Festival Chorus 2019 : la programmation riche du samedi

Festival Chorus 2019 : la programmation riche du samedi

Flo Sortelle
Me suivre

Flo Sortelle

Photographe de concerts et de spectacles en général. Plutôt électro, pop, rock et jazz.
Intérêt également pour la photographie d'architecture, le corporate, le reportage et l'événementiel : http://www.flosortelle.com
Flo Sortelle
Me suivre

Du 3 au 7 avril, s’est déroulée la 31ème édition du festival Chorus des Hauts-de-Seine à la Seine Musicale.
Cette année encore, Concertmag était présent et j’ai eu le plaisir d’assister aux concerts de samedi et dimanche.
Une programmation riche à destination de tous les publics : pop, rock, soul, électro, rap…

Samedi, j’ai commencé par le concert d’Adam Naas sur la Grande Seine et quelle claque !
Un jeune homme d’une élégance rare dotée d’une voix magique, des graves aux aigus. De la soul teintée de pop, une musique hyper sensuelle et une belle présence sur scène pendant ce premier concert de 45 minutes. Il y a peu de monde dans la salle car il est encore tôt mais bel accueil !
A découvrir son album : The love album, et surtout à suivre car je pense qu’on va de plus en plus entendre parler de lui.

Changement de style et direction le Club Riffx pour le concert de Coco Bans, le projet de la chanteuse américaine Allyson Ezell. De la pop et des chansons folk, gospel, très personnelles. Très sympa !

Retour sur la Grande Seine pour le concert de Jacob Banks, le soulman.
Une voix puissante, des balades poignantes où il chante les gangs, l’amour, les relations père fils, un univers éclectique et surtout beaucoup de charisme.

Toujours sur la Grande Seine, on retrouve Gaetan Roussel, l’ex leader de Louise Attaque.
Sa voix et sa musique sont inimitables. Le public est arrivé, il est chaud et veut entendre du rock. Les musiciens se mettent en place dans un décor très original fait de tubes métalliques puis Gaetan arrive sur scène avec sa guitare. Tout en énergie, il met le feu du début à la fin du concert.
A noter également de très belles lumières.

On repart à l’extérieur sur la scène du parvis pour le concert de Charlie Winston dont tout le monde se souvient de son tube Like a hobbo.
Une belle intro avec un écran blanc et Charlie que l’on devine en ombre chinoise avec son chapeau et sa guitare.
Souriant, il arrive sur scène dans son costume à carreaux.
Une ambiance sympathique, Charlie s’exprimera souvent en français pour s’adresser au public et livrer quelques anecdotes.
Venant de sortir son quatrième album, Square 1 qui signifie l’idée de recommencer à zéro, ce que fait un peu Charlie en renouant avec de petites scènes. Un concert vrai à taille humaine !

Mon dernier concert de la journée sera Shaka Ponk sur la Grande Seine. Les fans sont dans la fosse depuis un moment. Après avoir rempli les Zéniths et autres festivals, l’AccorHotels Arena et pas moins de 9 Cigale à Paris , ils reviennent pour le MonkAdelic Tour Part 2. Des créations numériques et des lumières magnifiques, une énergie fracassante et un public chaud bouillant ! Frah n’hésitera pas à se jeter dans la foule à plusieurs reprises comme à son habitude, se retrouvant au beau milieu de la salle, puis montant directement dans les gradins. Un show spectaculaire !

La soirée se termine pour retrouver la Seine Musicale le lendemain avec une programmation plus urbaine et plus rap.

Laisser un commentaire