La parisienne Cléa Vincent à La Cigale

Didier

Photographe passionné depuis…..fort longtemps, j’ai découvert l’univers festif des concerts au niveau photographique qu’en 2016

Nous découvrons ce soir à La Cigale Cléa Vincent une jeune parisienne trentenaire, auteur, compositrice et interprète. Active dans le monde de la chanson depuis 2012, c’est en 2014 qu’elle sort son premier EP « Non mais oui » chez Midnight Special Records, il est composé de douces mélodies attrape-cœur, directes et spontanée qui lui ressemble. Son genre Pop, chanson française inspiré entre autres par Michel Berger, France Gall, La Femme, Niagara ou Rita Mitsouko.

La même année son clip « Retiens mon désir » extrait de son EP, fait le buz sur Youtube, il est suivi 6 mois plus tard de « Château perdu » qui rencontre le même engouement. M6 accepte de diffuser celui-ci sur sa chaîne entre un clip de Maïtre Gims et Tal.

C’est en octobre 2016 qu’elle sortira son premier Album « Retiens mon désir » avec l’aide de Raphaël Léger co-compositeur et arrangeur et Kim Giani qui co-écrit le titre « Soulevant ». C’est un album aux influences new-wave et électro-pop bien adapté pour le dancefloor. Celui-ci est financé via le site « Ulule – Crowdfunding » et cela lui permettra également de créer sa propre structure « Château Perdu Record ».

Le 22 avril 2017 sort « Tropi-Cléa » un EP aux influences tropicales. En plus des musiciens habituels, s’ajoutent un percussionniste et un saxophoniste. Dans un premier temps il est sorti uniquement en vinyle. Sur scène les arrangements et la direction musicale sont assurés par Raphael Léger.
Ce soir, la danse était au rendez-vous à La Cigale avec une Cléa au mieux de sa forme. Plusieurs invités de marque, on peut reconnaître parmi eux, Philippe Katerine.

http://cleavincent.wixsite.com/chateauperdu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*