Andrea Ponti photo promo 1 2 724x425 - Andrea Ponti : “C’est sur scène que je pourrai me considérer comme une artiste accomplie” (Interview)

Andrea Ponti : “C’est sur scène que je pourrai me considérer comme une artiste accomplie” (Interview)

Vous l’avez découverte il y a un an avec son premier single “Il était temps”, Andrea Ponti, qui a sorti récemment le titre “La musique et moi”, poursuit son petit bonhomme de chemin et fait le bilan de sa première année artistique entremêlée de singles et de covers. Et elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin !

Andrea Ponti La musique et moi Single Cover 1 1024x1024 - Andrea Ponti : “C’est sur scène que je pourrai me considérer comme une artiste accomplie” (Interview)
La pochette du single “La musique et moi” d’Andrea Ponti.

Concert Mag : Tu as sorti le mois dernier le titre “La musique et moi”. Un titre aussi révélateur que “Il était temps”. Qu’as-tu voulu raconter à travers cette chanson ?

Andrea Ponti : J’ai voulu rendre un hommage vibrant à la musique car elle a toujours été présente dans ma vie. Elle m’a toujours accompagnée dans les bons et les mauvais moments.

Qui sont les danseuses qui figurent dans le clip ?

Nous avons recruté trois danseuses via une agence. Ça s’est super bien passé. Sur les trois danseuses, il y en a une qui est tombée malade au dernier moment, il a fallu la remplacer et on m’a proposé une Andréa ! Très réactive, elle a appris la chorégraphie la nuit de la veille du tournage. Elles ont été toutes très pro !

Depuis ton premier titre, tu es accompagnée de François Welgryn aux paroles et de William Rousseau à la musique. Quel bilan artistique fais-tu depuis la sortie de “Il était temps” ?

Avec François et William, nous avons construit quelque chose de très solide. Je me sens de plus en plus soutenue, portée, et ça m’aide énormément à aller de l’avant. Vocalement, il est important aussi pour moi de continuer à me perfectionner.

Tu te considères aujourd’hui comme une artiste à part entière ou tu as encore beaucoup de chemin à faire ?

J’ai encore du chemin car il y a un aspect de ma carrière que je n’ai pas abordé, la pièce qui manque c’est la scène. C’est seulement sur scène que je pourrai vraiment me considérer comme une artiste à part entière. Mais pour moi, c’était déjà un rêve d’avoir mon propre titre. J’en ai trois. Cette année à été bien remplie. Tout se consolide petit à petit.

Tu as sorti en tout trois titres en un an mais tu as fait aussi beaucoup de covers…

C’est vrai qu’on a fait pas mal de choses en seulement un an. Les covers, c’est un plaisir personnel et de partage. J’ai une playlist nommée Idées de revisites. J’aime bien y mettre ma patte. Et professionnellement, ça me permet de montrer les différentes couleurs d’une même tessiture vocale.

J’imagine que beaucoup de gens te le demandent, à quand la sortie d’un EP ou d’un album ?

Je m’aperçois que je vais avoir besoin d’un entourage artistique plus large pour aborder le prochain chapitre. Avant la fin de l’année, j’aimerais mettre en place des showcases mais je ne sais pas si je peux organiser ça seule. Jusqu’à maintenant, j’ai su faire tout toute seule mais quand-même avec le soutien de François W. et William R. Cependant, pour passer à l’étape supérieure, recruter des musiciens, organiser des dates etc… je vais, je pense, avoir besoin d’aide pro et commencer à songer à solliciter des maisons de disques…

“Je continue à aller de challenge en challenge !”

Andrea Ponti

Quelle est la suite de tes projets ?

J’adorerais enregistrer un nouvel album. Pour l’heure, je viens de clipper mes deux nouveaux covers aux mythiques studios Ferber. Ce sont des chansons de Lady Gaga et Léon.

As-tu un message à faire passer aux personnes qui te soutiennent depuis un an maintenant ?

Je voudrais leur dire un immense merci parce que rien n’aurait été possible sans leurs feedbacks positifs, leurs bonnes énergies. Les encouragements, c’est vraiment ce qui me porte, me donne confiance et la légitimité pour continuer d’avancer. C’est important d’écouter les retours. Si je n’avais pas eu de retours positifs aussi nombreux, je me serais remise en question. Mais tant qu’il y a assez de gens qui m’aident à aller de l’avant, je continue à aller de challenge en challenge !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.