DSC4279 - EPICA: un concert mythique au Krakatoa de Mérignac

EPICA: un concert mythique au Krakatoa de Mérignac

Epica, groupe de métal symphonique néerlandais fondé en 2002, à jouer ce samedi dernier sur la scène du Krakatoa de Mérignac. Nous avons pu assister au show et partager l’ambiance métal avec la foule.

 

Un premier groupe monte sur scène. Il s’agit de Myrath, composé de cinq membres. Leur style particulier, le métal progressif tunisien, plait à tout le monde dans la salle. Durant leur show, ils nous interprètent “Jasmin”, “Believer”, “Get Your Freedom Back”, “Storm of Lies”, “Merciless Times” et “Beyond the Stars”. Une danseuse orientale a rejoint le groupe pendant le spectacle, ce qui a particulièrement ravi le public. Leur passage court, mais apprécié, prend fin pour laisser place au second groupe de la première partie.

Le deuxième groupe n’est autre que Vuur. Anneke Van Giersbergen est l’instigatrice de ce groupe. Célèbre chanteuse allemande, elle a su rassembler les bonnes personnes pour mettre le feu à ses côté. Les membres de Vuur sont complices avec le public qui les acclame. Ils nous interprètent “Sail Away – Santiago”, “My Champion – Berlin”, “The Storm”, “Save Me – Istanbul”, “Days Go By – London”, “Your Glorious Light Will Shine – Helsinki”, et “Strange Machines”. Le punch de la chanteuse et des membres du groupe à entraîné la foule à sauter dans tous les sens et à headbanger sans arrêt. Leur passage énergique laisse place, finalement au groupe tant attendu de la soirée.

Le groupe Epica entre enfin en scène à 22h. Les membres apparaissent un à un devant nos yeux puis la chanteuse fait enfin son entrée. Elle est splendide, tout comme sa voix. Son charisme ne laisse personne indifférent. Ils nous interprètent, entre autres, quelques anciens morceaux tels que “Edge of the Blade” et “Unleashed” mais aussi des morceaux sortis cette année tel que “Fight Your Demons”.

Ils continuent sur “The Essence of Silence”, “Universal Death Squad”, “The Holographic Principle – A Profound Understanding of Reality”,” Reverence (Living in the Heart)”, “Unchain Utopia” et finalement “Cry for the Moon”. Le public les acclament quand ils partent de scène jusqu’à ce qu’ils reviennent pour le rappel de trois morceaux “Sancta Terra”, “Beyond the Matrix” et “Consign to Oblivion”. Les spectateurs les remercient par une énorme vague d’applaudissement.

Le concert a été merveilleux, que ce soit lors du passage d’Epica, de Vuur ou de Myrath. L’ambiance dans le public donnait envie de headbanger et danser avec tout le monde. Si Epica repasse par Bordeaux un jour, pour sûr, nous y seront à nouveau.

 

Site officiel d’Epica

Site officiel de Myrath

Site officiel de Vuur

Laisser un commentaire