698298 lollapalooza paris 2022 pearl jam imagine dragons guetta maneskin voici la programmation 920x425 - Lollapalooza 1ere journée

Lollapalooza 1ere journée

Je suis le créateur du site, en compagnie de Stéphane.
Passionné de photo, féru d'internet, je m'occupe des photographes et rédacteurs de la région parisienne

Le Lollaplooza est devenu l’un des festivals phare en région parisienne, et cette année l’affiche est belle après les éditions manquées pour cause de Covid. Rien que sur ce premier jour, ce n’est pas moins de 35 artistes ou groupes sur les 6 scènes du festival.

Le public est venu très nombreux encore, alors que la température est très élevée, heureusement l’organisation à prévu brumisateur, eau potable à disposition, sans parler des nombreux stands pour se désaltérer et se nourrir.

Pour cette première journée, c’est donc 35 artistes et groupe qui s’enchainent, avec entre autres Imagine Dragons, Vald, David Guetta, Anita, Jack Harlow, The Struts ou encore Gambino le Mag, Poupie. C’est aussi un mélange de genre durant ce festival, ou la musique urbaine côtoie le rock et la pop.

Alors oui c’est difficile d’assister à tous les concerts, et durant le festival il faut faire des choix, voici pour moi les coups de cœur du festival :

J’ai commencé ma journée par le concert de Faouzia, et pour moi c’est l’un de mes coups de cœur, je ne la connaissais pas du tout, ou du moins j’avais juste entendu sa voix comme beaucoup sur la chanson « Minefields » avec John Legend et cette voix est inoubliable. Elle nous propose une musique plutôt pop, teinté de musique oriental qu’elle puise dans ses origines marocaines. J’aime particulièrement les chansons « Thick and Thin » « Born Without a Heart » et même seule sur scène la chanson « Minefields » et vraiment une merveille à écouter.

Autre coup de cœur de ce festival, la prestation de Yendry, qui nous propose une touche sud-américaine. Cette jeune femme nous offre des textes profonds comme « El Diablo » ou encore « Barria », des sujets sur lesquels elle s’implique prônant la liberté sexuelle et social. J’aime aussi particulièrement son duo avec Lous and the yakuza intitulé « Mascarade », encore une belle découverte.

Dernier coup de cœur, la prestation de Bilal Hassani, qui n’avait pas la tache facile puisqu’il se retrouve à chanter au même moment que le groupe Imagine Dragons. Alors oui il y avait moins de spectateur devant la scène, mais le jeune homme ne se démonte pas et nous offre une prestation de grande qualité, montrant on aisance aussi bien vocale qu’artistique. Les vrais fans de Bilal l’ont accompagné pour chanter des textes très parleur comme « il ou elle » ou encore « Fais le vide ». C’est un artiste très controversé il y a ceux qui aiment et ce qui déteste, pour ma part il assume ce qu’il pense et ne se cache pas et c’est bien là l’essentiel.

Voilà donc une 1ère journée qui s’achève, vivement demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.